Aramon, une commune originale dans la plaine


Écrit ou actualisé le 1 juin 2020 - Publié, le : - Catégorie(s) :
Villes et villages du Gard
Les communes du Gard. Un autre re Gard sur le département. Les monuments, les sites, l'environnement et petit historique de chaque ville et village. VISITES

Loading❤️ Cet article dans votre bloc-notes.

ARAMON. Presque complètement plate, avec une altitude variant seulement entre 11 et 13 m, la plaine autour de la commune s’orne par endroits de petites buttes argileuses soumises à l’érosion : mourre de Pierredon, mourre du Sable, Moulon, …

Les pentes cultivées en terrasses qui bordent la plaine, au nord d’Aramon. L’élégant coteau de la colline de Montfrin vu depuis Théziers. La plaine est largement embellie par les pentes qui la bordent, conquises à leur piémont par une agriculture généralement en terrasses qui dessine des paysages remarquables.

Les découvertes anciennes, inscriptions, épitaphes et leurs exégèses ont fait supposer l’existence d’une agglomération pré-romaine et romaine, peut-être même au deuxième âge du fer. Les preuves les plus anciennes sont l’inscription dédiée par Sabinianus aux utriculaires d’Aramon et celle découverte à Collias mentionnant le peuple des Aramoni.

Les découvertes sur le site du Paradis et la nécropole du 1er siècle avant notre ère, par l’importance des mobiliers trouvés, viennent conforter l’idée de cette occupation. Hellénisation ou Romanisation, les découvertes nous font imaginer le rôle de Marseille dans les propagations des coutumes et des techniques de ces peuples.

Le quai s’étire tout le long du village qu’il protégeait des inondations dévastatrices du Rhône qui coulait à ses pieds. Jadis digue de terre, puis rempart, cette protection fut remaniée à plusieurs reprises mais son aspect actuel date de 1864. Suite à la construction du barrage de Vallabrègues et à l’endiguement du Rhône, le bras du fleuve qui passait devant Aramon a été asséché en 1970. De protection, le quai est devenu une agréable promenade.

Protégée derrière son rempart-digue, Aramon se tasse au pied de son imposant château, composant une ville originale.

À VOIR, À FAIRE…

Visite du centre historique du village, à la découverte d’un patrimoine architectural des XVIème et XVIIème siècles : église, hôtels particuliers, ( Hôtel Sauvan ou de Choisity (M.H ) du 17e siècle , rue de Choisity – Hôtel de Laudun (M.H )

Les Halles (M.H).  Bâtiment construit en 1595 comme atelier de maréchal de forge, il devient en 1642 la boucherie du village. Reconstruit en 1742 en pierres de daille par J-P Meynier, maître maçon d’Aramon, on peut lire sur le fronton la date de 1766 et le nom des consuls.

Il s’agit désormais de l’Office du Tourisme du Pont du Gard.

Parc du Château ( Façades et toitures du château avec les remparts ; le pont, les terrasses et leurs murs de soutènement ; en totalité, l’ aile ouest dite aile 18e siècle avec le vestibule et l’ escalier du 19e siècle ; parc et chapelle Saint-Martin, protégés M.H ) d’Aramon (18e siècle ; 19e siècle ), Chapelle d’ origine médiévale, très restaurée au 19e siècle, grand parc méditerranéen de caractère romantique

Église 12e s ; 2e moitité 17e siècle (M.H ) : Du nom de Pancrace, martyrisé au IIIème siècle à Rome. C’est une église primitive de style roman provençal. elle ne comportait qu’un coeur et un petit clocher à sa construction. Au XIIIème siècle, la nef principale fût édifiée. Au XVIème siècle, l’archidiacre d’Uzès, prieur d’Aramon, Etienne Julien, fit construire le clocher pointu sur le chevet et réhausser le clocher carré au dessus de la façade supportant l’horloge.

Un des hauts lieux de la bouvine dans le Gard, ses arènes, à l’instar de celles de ST-LAURENT et du CAILAR sont inscrites à l’inventaire des monuments historiques.

EN SAVOIR PLUS SUR :  La protection des Arènes et lieux de Bouvino en LanguedocPréserver l’usage social du monument Les arènes de bouvine. À ce sujet, consultez la base Palissy

LES MARCHÉS  MERCREDI MATIN :

Bagnols : Tout produit – ARAMON : Tout produit – Codolet : Alimentaire – Collias : Alimentaire – Gagnières : Tout produit – Goudargues : Tout produit – La Grand-Combe : Tout produit – Lédignan : Tout produit – Mages (Les) : Tout produit – Manduel : Tout produit – Meynes : Tout produit – Poulx : Alimentaire – Quissac : Tout produit – Rodilhan : Tout produit – St-Géniès-de-Malgoirés : Alimentaire – Saze : Alimentaire – Sumène : Alimentaire & produits artisanaux – Valleraugue : Tout produit – Vauvert : Tout produit – Uzès : Alimentaire

PARCOURS DE SANTÉ D’ARAMON : ESPACE LOISIRS DE L’ILOT D’ALFRED – Route de Montfrin – Longueur : 2,5 Km

ESPACE LOISIRS DE L’ILOT D’ALFRED : SITE DE PÉCHE « LA LONE » – Route de Montfrin – Surface : 3600.00 m²

 


Sentier de 4,7 km à la découverte de 14 Capitelles parfaitement rénovées et entretenues, disséminées dans la garrigue. Départ : Parking du Chemin Ste Suzanne.

 

TERRAIN DE HORSE-BALL au complexe sportif

COMMUNES CONCERNÉES PAR CES UNITÉS DE PAYSAGE :

 Domazan Montfrin Théziers Vallabrègues

 Domazan Estézargues Fournès Rochefort-du-Gard Saze Théziers

 Les Angles Pujaut Rochefort-du-Gard Sauveterre Saze Villeneuve-lès-Avignon

 Les Angles Pujaut Sauveterre Villeneuve-lès-Avignon

Aramon Domazan Les Angles Pujaut Rochefort-du-Gard Sauveterre Saze Tavel Villeneuve-lès-Avignon

 3869 habitants

MAIRIE : place Pierre Ramel BP54 30390 ARAMON Tél : 04 66 57 38 00

icon-car.pngFullscreen-Logo
Aramon

chargement de la carte - veuillez patienter...

Aramon 43.890841, 4.679413

http://www.aramon.fr/

Sponsors :