Castillon-du-Gard, village médiéval


Écrit ou actualisé le 16 juin 2020 - Publié, le : - Catégorie(s) : CASTILLON DU GARD
Villes et villages du Gard
Les communes du Gard. Un autre re Gard sur le département. Les monuments, les sites, l'environnement et petit historique de chaque ville et village. VISITES

Loading❤️ Cet article dans votre bloc-notes.

CASTILLON-DU-GARD. La première mention de ce nom remonte à 1207. Le site est signalé comme un castrum, (Castrum Castelione) c’est à dire un lieu fortifié. Castillon du Gard, joli village perché et atypique. Son centre historique est classé par les architectes des bâtiments de France.

Vous pouvez découvrir ses jolies ruelles pavées, ses maisons en pierre, l’architecture de la Maison des Remparts et de la Chapelle Romane, cette dernière accueille les petits Castillonnais tous les jours pour la cantine.

Vous pourrez également admirer du chemin de ronde la plus belle vue sur le Pont du Gard et avoir un panorama sur la garrigue et les vignes.

À VOIR, À FAIRE…

Nombreux sites archéologiques : site de Fontgrasse,  Paléolithique et Néolithique, grotte (aux Escaravassons) culture de Fontbouisse ( Culture néolithique et chalcolithique du Languedoc, qui fait suite au chasséen, et se développe entre le IIIe et le IIe millénaire;(2200-l800 av. J. C.). Essentiellement pastorale, elle connaît la première métallurgie du cuivre.

Le centre ancien du village avec ses rues pavées, ses gargouilles, son ancienne tour de garde, son ancienne porte et des immeubles du 10e siècle ; 12e siècle ; 14e siècle ; 15e siècle, inscrits à l’inventaire des monuments historiques.

La place avec ses oliviers centenaires, l’église, la chapelle romane, la maison des remparts (XVI-XVIIème), le moulin à vent et la

chapelle de St-Caprais 12ème ( M.I ) : chapelle romane, étroite et haute, est à nef unique et comporte deux travées. L’édifice est couvert en tuiles creuses. Un départ de clocher est apparent au dessus du Chœur. La chapelle est donnée en 896 à l’évêque d’Uzès par diplôme de Louis l’Aveugle, roi de Provence. Autrefois lieu de pèlerinage où s’accomplissait des miracles. L’édifice est voûté en berceau légèrement brisé. Un doubleau partage la voûte en son milieu. La nef unique comporte deux travées. L’abside est voûtée en cul de four. Un départ de clocher est apparent au-dessus du chœur.

Église, dite du Castelas (M.H) 12° 17°siècle  : ette église du 12ème siècle fut restaurée au 17ème siècle et achevée, avec le clocher, en 1698. De dimension modeste, elle est constituée de deux travées à nef unique. De l’église romane, il ne subsiste que l’abside réalisée en pierres appareillées. À l’intérieur, des peintures ont été dégagées laissant apparaître les figures des apôtres entourés de deux saints. La majeure partie est peinte sur la pierre et les teintes sont peu nombreuses, essentiellement de l’ocre et du jaune. Des traces de peintures sont également visibles dans la chapelle nord. L’édifice ne renferme aucun mobilier religieux et abrite, à l’heure actuelle, des manifestations culturelles.

Immeuble dit Ancienne forge (propriété privée). Inscrit M.H partiellement. Cette maison est également appelée « ancien presbytère » car située à côté de l’ancienne église. Elle s’étend jusqu’au rempart et est composée de parties différentes s’étageant du 13e au 17e siècle. Le rez-de-chaussée, qui abrita la forge du village, comprend trois pièces voûtées, une en plein cintre, les deux autres à croisée d’arêtes. Un balcon reposant sur des consoles sculptées précède l’une des pièces voûtées. Le portail ouvrant sur le jardin est orné d’un linteau portant la date de 1678 accompagnée d’une paire de tenailles avec d’autres outils de forgeron. La grande porte d’entrée porte la date de 1784 sur la clé. A côté, une ouverture en arc plein cintre est surmontée d’un motif sculpté avec la date de 1660. Au nord de la cour, un escalier droit permet de rejoindre le niveau de la rue. Cet escalier présente un dessous de marche décoré de grotesque et la clé de voûte du palier représente une fleur. Contre le rempart se dressent les ruines d’une tour.

Immeuble (I.M.H) 10e siècle, 12e siècle, 14e siècle, 15e siècle : Façades ordonnancées par un appareillage très régulier des assises de pierres épannelées et rejointées. Les portes sont couronnées par des arcs surbaissés dont les claveaux sont intacts, laissant peut-être supposer une réfection des parements. La partie carolingienne comprend une série de trois pièces voûtées dont la plus longue est coudée en son milieu, éclairées par des fenêtres basses et larges. La partie d’époque romane comprend une série de pièces voûtées avec escalier à vis incorporé dans les voûtes et plusieurs cheminées. La partie remontant à la fin du 14e ou début 15e siècle, comprend notamment les façades percées de fenêtres géminées, à meneaux et présentant des balcons en encorbellement aux consoles sculptées.

Randonnées G.R 63 : relie le Pont du Gard, les sentiers de l’Articoyse, du Puits Neuf.  
PAS DE TIR BALL TRAP DU PONT DU GARD Castillon-du-Gard


COMMUNES CONCERNÉES PAR CES UNITÉS DE PAYSAGE :

Estézargues Fournès Remoulins St-Bonnet-du-Gard St-Hilaire-d’Ozilhan Sernhac Vers-Pont-du-Gard

Aigaliers Argilliers Belvezet Bouquet Cavillargues Connaux Domazan Estézargues Flaux Fontarèches Fournès Gaujac La Bastide-d’Engras La Bruguière La Capelle-et-Masmolène Le Pin Lirac Montaren-et-Saint-Mediers Pougnadoresse Pouzilhac Rochefort-du-Gard St-Hilaire-d’Ozilhan St-Hippolyte-de-Montaigu St-Laurent-des-Arbres St-Laurent-la-Vernède St-Marcel-de-Careiret St-Maximin St-Paul-les-Fonts St-Pons-la-Calm St-Quentin-la-Poterie St-Siffret St-Victor-des-Oules St-Victor-la-Coste Serviers-et-Labaume Seynes Tavel Uzès Vallabrix Vallérargues Valliguières Vers-Pont-du-Gard

Argilliers Argilliers Blauzac Ste-Anastasie St-Maximin Sanilhac-Sagriès Uzès Vers-Pont-du-Gard

1152 habitants

Mairie"MAIRIE : place du 8 mai 1945 30210 CASTILLON DU GARD – Tél : 04 66 37 12 74

icon-car.pngFullscreen-Logo
Castillon du Gard

chargement de la carte - veuillez patienter...

Castillon du Gard 43.970383, 4.554576

http://www.castillondugard.fr/

Sponsors :