Le mercredi 8 avril 2020 . Bienvenue à Nîmes, dans le Gard

Nîmes-Gard.fr

Nîmes. Le Gard. Où sortir, que voir, que faire ?

Chez les Schumann, on célèbre l’amour de la musique. Nîmes.

Partage Facebook - Loading❤️ Cet article dans votre bloc-notes

Article mis à jour ou préparé pour parution, le 12 mars 2018 - (Paru, le : 2 janvier 2018 à 4 h 14 min)

Extraits du Journal intime de Robert et Clara Schumann. Ce concert original, imaginé par deux musiciennes de l’orchestre Les Siècles et un comédien, réinvente un salon littéraire et musical. Avec pour fil rouge des extraits du Journal intime de Clara et Robert Schumann, ils croisent quelques-unes de leurs plus belles œuvres, assorties de celles de Brahms, Liszt ou Chopin.

Couple uni dans l’amour et la musique, les deux musiciens-compositeurs ont en effet tenu dès leur mariage un journal, écrit à quatre mains, une semaine chacun. Ils y évoquent leurs prochaines compositions, les leçons à donner pour gagner leur vie, leur amitié avec les grands compositeurs de l’époque… Dans cet écrin dédié à l’éclat d’une pensée partagée, le trio met sa passion en commun avec celle de ces deux génies.

Dimanche 11 mars 2018 | 17:00

Programme

Robert Schumann Märchenbilder Op.113
Robert Schumann Widmung, Op. 25 n°1
Clara Schumann Trois Romances Op.22
Johannes Brahms Sonate Op.12o n°2 (extrait)
Franz Liszt Romance oubliée
Felix Mendelssohn Sonate en Do mineur – Scherzo
Robert Schumann Adagio & Allegro Op.70
Henri Vieuxtemps Capriccio Op. Posthume (alto solo)
Chopin Valse brillante, Op.34 n°1 (piano solo)

Trio musical et littéraire :
Carole Dauphin alto
Eriko Minami piano
Flannan Obé comédien

Tarifs : 16€ – 14€ – 12€ – 8€ – Durée 1h15

La grande chambre de la Cour d’appel de Nîmes

icon-car.pngFullscreen-Logo
Esplanade

chargement de la carte - veuillez patienter...

Esplanade 43.835899, 4.362923

 

 


Annoncez votre évènement

Catégorie(s) de cet article : Editions de 2018


« ZION D ‘HIVER FESTIVAL # 7 – 2018. Reggae au Forum de Laudun | Les Féeries du Pont du Gard 2018. son, lumière et vidéo-morphing »