La corrida à Nîmes

taureau de corrida

Petit historique de la corrida à Nîmes
Tradition invoquée Depuis 1853
LA LÉGISLATION CONCERNANT LA TAUROMACHIE EN FRANCE
La corrida fut autorisée, en France, par Joseph Bonaparte en 1808. Objet de contestation, la loi Gramont de 1850 “seront punis d’une amende de 600 F à 1800 F et pourront être condamnés d’un à cinq jours de prison, ceux qui auront exercé, publiquement et abusivement, de mauvais traitements envers… LA SUITE… »