Vauvert et la Voie verte en Camargue

Etand de la Scamandre. VAUVERT

VAUVERT. Fut le siège d’un sanctuaire marial, très ancien lieu de pèlerinage fréquenté par les Albigeois repentis, les Croisés, des rois et des papes. Située au creux d’un vallon nommé Vallis viridis (c’est-à-dire vallée verdoyante, qui donnera ensuite Vauvert).
Appelée Posquières au Moyen Âge, la cité connut un grand renom. Elle était le siège de l’un des plus notables lieux de pèlerinage de France, tout juste aprè… LA SUITE… »

Beauvoisin, communauté de communes de petite Camargue

BEAUVOISIN. Gard

BEAUVOISIN. Un des nombreux lieux importants de la bouvine dans le Gard. Tradition de Fête : une classe de jeunes organise la fête. Ils réalisent, entre-autre, des Aubades. Au début du XXe siècle, il s’agissait de fêter le départ pour le Service National des jeunes hommes qui venaient d’avoir 18 ans, c’était les conscrits de « la classe » (la classe d’âge).
Les aubades continuent toujours, un peu comme un rite de pa… LA SUITE… »

Saint-Laurent d’Aigouze, haut lieu de l’aficion

Tour Carbonnière

SAINT-LAURENT-D’AIGOUZE. Fut le siège de l’abbaye de Psalmodi fondée au 5ème, par les moines de l’abbaye de St-Victor de Marseille. On y trouve des vestiges de l’église abbatiale 12ème/13ème : restes de sculptures, chapiteaux, bénitier 17ème, gisant 14ème.  Dépendant directement du Vatican, elle connut son apogée au 12ème et le déclin à partir du 15ème. Elle fut sécularisée au 16ème par une bulle du pape Paul III.
À… LA SUITE… »

Le Cailar, gardians, chevaux, taureaux. La Camargue

LE CAIALR. Monument taureau LE SANGLIER

LE CAILAR. Mentionné au 7ème, fut Viguerie d’Aigues-Mortes, diocèse de Nîmes, archiprêtré d’Aimargues. Seigneurie appartenant au 12ème aux vicomtes de Nîmes et à partir du 16ème aux Baschi.
Le site d’habitation du Cailar est très ancien. Des fouilles archéologiques ont mis au jour des vestiges d’influence grecque et celtique, remarquables par leur singularité, datant du Ve au IIIe siècle avant JC. Il comporte égalem… LA SUITE… »

Saint-Félix de Pallières, son église romane

Saint-Felix-de-Pallieres. L'églide M.H

SAINT-FÉLIX-DE-PALLIÈRES. Le village est situé près d’Anduze, Tornac, Vabres et Monoblet, à la limite de la Gardonnenque et des Cévennes, sur l’emplacement d’une villa romaine : la « Villa San Felicia ».
Site montagneux et boisé, au contrefort des Cévennes. Bois de Bane. Mont Cerviers (386 m). Sommet du Pié Raou (482 m). Les mines de métaux non ferreux paraissent avoir été exploitées dès les Romains et l’exploitation … LA SUITE… »

Aigues-Mortes, ses remparts et la tour de Constance

AIGUES-MORTES

AIGUES-MORTES. Au cœur de la Camargue surgit la cité médiévale, construite au XIIIème siècle selon la volonté de St Louis, afin de donner au royaume de France un port sur la Méditerranée.
Les croisades : Louis IX choisit Aigues-Mortes. Le pape Innocent IV appelle en 1240 les souverains d’Europe à la croisade afin de reprendre Jérusalem. Louis IX prend le commandement de l’expédition, mais ne disposant pas de port d’… LA SUITE… »

Saint-Paul-les-Fonts, détachée de Connaux

SAINT-PAUL-LES-FONTS_Chapelle_St_André

 SAINT-PAUL-LES-FONTS. Commune née après la seconde guerre mondiale.  Tout a commencé avec une majorité d’habitants qui souhaitait leur « indépendance »  par rapport à Connaux. Après quelques démarches administratives, le verdict est tombé par un arrêté préfectoral en date du 29 janvier 1949.
Origines anciennes : « Villa Sancti-Pauli » en 1211.  Vestiges gallo-romains : voies qui reliaient le « camp de Caesar » vers Laudu… LA SUITE… »