Dourbies, et les gorges aux confins du Gard

DOURBIES. Dans le Gard

DOURBIES. Aux confins du Gard et l’Aveyron, Dourbies est certainement  la plus cévenole des communes du plateau de l’Aigoual.
Entre 700 et 1410 m d’altitude (les trois quilles), arrosée par la Dourbie, elle offre une grande diversité de végétation et de paysage.
À VOIR, À VISITER, À FAIRE…
Vestiges préhistoriques : Grotte du Pas de l’Âne : mobilier de la  culture de Fontbouisse ».
Le lac des Pises : site remarqu… LA SUITE… »

Concoules, et le jardin du Tomple

CONCOULES. Dans le Gard. Jardin du Tomple

CONCOULES. Situé sur la D906, à mi-chemin entre Génolhac et Villefort (Lozère) la commune a la particularité de « monter » sur le Mont Lozère, jusqu’à 1500m d’altitude, au Mas de la Barque. Berceau de la famille d’Alphonse Daudet. Pour partie en zone centrale du Parc National des Cévennes, la commune couvre de grands espaces forestiers.
À VOIR, À VISITER…
Eglise romane 11ème/12ème remaniée 13ème/15ème (IMH) : Faç… LA SUITE… »

Bréau et Salagosse, Parc national et forêt domaniale

BRÉAU ET SALAGOSSE. Dans le Gard. Cévennes

BRÉAU-ET-SALAGOSSE. Les communes de Bréau et de Salagosse ont été réunies par une ordonnance du 15 mai 1818. Le village s’étire des massifs schisteux du sud aux massifs granitiques du Nord sur un dénivelé de 1200 m. Au sud, Bréau offre la particularité d’être construit selon les règles d’un urbanisme circulaire avec en partie centrale un verger de pommiers.
Plus au nord, appuyé au massif de l’Aigoual, le hameau de S… LA SUITE… »

Aumessas. En zone Parc national des Cévennes

AUMESSAS. Dans le Gard

AUMESSAS. Du latin Ulmus, orme (arbre), ce village cévenol est composé de plusieurs hameaux et quartiers avec habitat typique. Une partie de la commune est située en zone cœur du Parc national des Cévennes. Riche de ses traditions d’échange et de négoce, la commune offre un patrimoine ancien important avec ses belles demeures, ses passages, ses calades fleuries et rappelle l’épopée du chemin de fer au XIXe s. avec se… LA SUITE… »

Arrigas et les cascades de Roque Longue

ARRIGAS. Dans le Gard

ARRIGAS. La première trace écrite mentionnant  ce nom apparaît dans le cartulaire de St-Victor : l’église est mentionnée en 1113 et le monastère en 1135. La commune est composée d’une dizaine de hameaux.
Saint-Peyre : Il s’agit d’un site naturel exceptionnel, constitué d’un chaos granitique qui surplombe les vallées d’LA SUITE… »

Arphy, les rives du Coudoulous, cascades d’Orgon

ARPHY. Dans le Gard. Cascades d'Orgon

ARPHY. La commune  s’étend de la forêt domaniale de l’Aigoual jusqu’à l’entrée d’Aulas en suivant le Coudoulous. Tout le long sont établis plusieurs mas et hameaux : Bions, La Borie, Cap de Coste, La Carrière, La Coste, Le Crestat, La Fabrègue, Le Fesq, Fontainebleau, Galary, Le Gravas, Grimal, La Matte, Les Molières, Le Monna, Montals, Le Poujol, Pratcoustal, Mas Queyrol, Trépadoux, Les Vignals.
Au Moyen Âge, Arphy… LA SUITE… »

Servas, communauté de communes du Mont Bouquet

SERVAS. Dans le Gard

SERVAS. La fin de la guerre 39-45 a tristement marquée l’histoire de la commune. Elle a été le lieu d’atrocités perpétrées en juillet 1944 au puits de Célas. Cet ancien accès à des mines de lignite fut transformé à cette époque en charnier par les SS. Devenu un monument à la mémoire des martyrs de la liberté,
il témoigne également de la présence de galeries dans le sous-sol de la commune. Les mines d’asphalte exploi… LA SUITE… »