Lecques, dans la moyenne vallée du Vidourle

LECQUES. Dans le Gard

LECQUES. « Villa Licas » en 834. Le village doit son nom aux Gaulois, son existence remonte bien au-delà de l’époque médiévale.   « Leuca », mot gaulois,  » a donné lèque en Français; les leucas étaient des pierres jalonnant les voies antiques à l’instar des bornes d’aujourd’hui (longueur celte correspondant à 2222 mètres).
Les plaines liées au Vidourle sont systématiquement bordées de façon nette par les reliefs en coll… LA SUITE… »

Saint-Marcel de Careiret, une terre colorée

ST-MARCEL-DE-CAREIRET. Dans le Gard

ST-MARCEL DE CAREIRET est situé sur la voie romaine joignant Pont-St-Esprit à la route Lussan-Laudun
Le vieux village se blottit autour d’une place, agrémentée d’une fontaine ombragée, sur laquelle s’ouvrent la mairie, l’église (reconnue pour l’une des plus belles du département), l’ancienne demeure seigneuriale, le café et l’épicerie. Les nouveaux quartiers s’alanguissent vers le sommet des coteaux.

Ses ruelles … LA SUITE… »

AVÈZE, au confluent de plusieurs cours d’eau

AVÉZE. Dans le Gard

AVÉZE. Au pied du Causse de Blandas et se prolonge jusqu’au Vigan par le faubourg de Rochebelle.
La commune se trouve au confluent de la Glèpe, du Coudoulous et de l’Arre. Ancienne possession des bénédictins d’Aniane dès le VIIIe siècle, le village était une étape sur la route du causse. En 1258, le roi de France y fonde un prieuré.
Le 1er juin 1843 sont inaugurés les thermes de Cauvalat qui attirent de nombreux cu… LA SUITE… »

Verfeuil, domine la plaine et l’Avègue

VERFEUIL. Dans le Gard

VERFEUIL. Son château est cité en 1211 : « Castrum de Viridi », ainsi que I’abbaye de Valsauve. Sur les rives de la Cèze, de l’Aiguillon et de l’Avègue.  Des villages implantés sur les hauteurs. St-André-d’Olérargues, sur une croupe. St-Marcel-de-Careiret, en butte sur la pente. Verfeuil dominant sa plaine drainée par l’Avègue.
Le bâti est en général perché… LA SUITE… »

Conqueyrac, sa chapelle romane…

CONQUEYRAC. Dans le Gard

CONQUEYRAC. La plaine  compose un paysage original dans le contexte Gardois. À l’écart des voies de communication importantes, elle déroule de vastes espaces lumineux, ouverts, silencieux et déserts, aplanis et secs, dominés de tous côtés par des reliefs plus ou moins tabulaires, l’ensemble offrant une belle impression d’espace.
À Conqueyrac, la plaine traversée par le Vidourle (on y trouve deux grands barrages écrê… LA SUITE… »

Pougnadoresse, entre Rhône et Cèze

POUGNADORESSE. Dans le Gard

POUGNADORESSE. Etymologie : « locus de pugna-duricia ». Origine du nom datant de 1384 : pays de durs combats.
Les premiers écrits faisant référence à ce village concernent le Roi Louis le Jeune, qui en 1156, donnait le château avec ses dépendances à l’Église d’Uzès et à ses évêques. Dans cette charte, le château figure sous la dénomination de Castrum de Pugnaduritia.
En limite nord du Duché d’Uzès, à l’est du canton … LA SUITE… »

Roquemaure, sa Collégiale et Saint-Valentin

ROQUEMAURE. Dans le Gard. Son château

ROQUEMAURE. Etymologie : Roc des Maures, « Roca Maura », au 11ème. Administration consulaire. Le château, ancienne place forte, appartint aux comtes de Toulouse, au 13ème à l’église de Rome, puis aux Guise.
En 1209, Raymond VI Comte de Toulouse cède 9 de ses châteaux dont celui de Rocca Maura, à l’Eglise en signe de soumission à l’autorité du Pape. Une importante garnison placée sous l’autorité d’un châtelain veille a… LA SUITE… »