Le dimanche 29 mars 2020 . Bienvenue à Nîmes, dans le Gard

Nîmes-Gard.fr

Nîmes. Le Gard. Où sortir, que voir, que faire ?

La châtaigne.

Châtaignes des Cévennes

Partage Facebook - Loading❤️ Cet article dans votre bloc-notes

Article mis à jour ou écrit pour parution, le 10 juin 2019 - (Paru, le : 11 novembre 2010 à 7 h 44 min)

 Importante ressource alimentaire. Longtemps nourriture des pauvres

Durant des générations… Jusqu’à une époque récente, le châtaigner fut la première ressource alimentaire du pays, transformée en farine, elle nourrissait autant que les hommes que certains animaux d’élevage….

Pour cette raison, on l’appelle l’ARBRE À PAIN

Récoltée mi-octobre, elle est mise en  « clède » (séchoir à châtaigne) pour 4 semaines. La châtaigne débarrassée de sa peau

>(La sole était utilée pour piser (décortiquer) les châtaignes) prend l’appellation de « Châtaignon », triée manuellement puis moulue et ensachée.

Son bois eut la première place parmi les matériaux de base de l’habitat : de la charpente aux planchers, des cloisons aux escaliers, de la ruche à la conduite d’eau, des meubles aux ustensiles de vannerie. Bois des berceaux comme celui des cercueils, tout en Cévennes est façonné dans ce bois imputrescible.

Dans les Cévennes vers 1875, on assista au déclin de la châtaigneraie cévenole ( qui comptait de nombreuses variétés différentes de cet arbre dans les bouscas : taillis de châtaignier) , due à la maladie de l’encre (attaque les racines et provoque la mort de l’arbre à cause d’un champignon, le phytophtora et à cause de l’endothia ou chancre de l’écorce : maladie du châtaignier due à un champignon qui pénètre par une blessure de l’écorce, bloque la circulation de la sève et provoque la mort de la partie supérieure de l’arbre.

La châtaigne est cultivée à nouveau et peut donner de la confiture, du sirop, de la liqueur,..

La châtaigne est mise à l’Honneur dans le Gard lors de nombreuses fêtes du Terroir qui la célèbre…


Annoncez votre évènement

Catégorie(s) de cet article : TERROIR


« Le mont Bouquet, le sommet de la garrigue | La plaine de la Costière sur l’ancien Lit du Rhône »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.