Cabrières, nichée au creux des coteaux de la garrigue

CABRIÈRES. Dans le Gard. Le château

CABRIÈRES.   Apparue pour la première fois dans les textes officiels comme « villa Cabrieras » en 978, elle devient Cabrières en 1435 et doit son nom au latin « capra » qui veut dire « chèvre », c’est à dire l’endroit où l’on élève les chèvres.
Au XIXe siècle, l’évêque de Montpellier, le Cardinal de Cabrières, résidait parfois dans le château, actuellement propriété privée. Au fil du temps, autour d’un clocher visib… LA SUITE… »