Les Salles-du-Gardon, une végétation à deux visages

SALLES DU GARDON. Dans le Gard

LES SALLES-DU-GARDON. Le nom de la commune viendrait, selon un manuscrit de 1345 du germanique « sala » signifiant château. Une autre hypothèse voudrait que le nom vienne d’une traduction mot à mot de « salle » dans le sens de grotte.
Entre la plaine alluviale du Gardon et le plateau calcaire, la végétation méditerranéenne a naturellement pris sa place. Le patrimoine historique est riche de hameaux singuliers dont le ch… LA SUITE… »

Lamelouze, dans une vallée cévenole enclavée

LAMELOUZE. Dans le Gard

LAMELOUZE. Dans la vallée du Galeizon, l’espace est principalement constitué d’habitations à l’architecture traditionnelle. Lamelouze s’étale sur près de 900 ha. La commune est constituée du hameau principal des Appens (Appens haut et Appens bas), puis de mas disseminés sur les flancs de la montagne.
À VOIR, À FAIRE…
S’y ajoutent un nombre important de constructions mégalithiques du plus grand intérêt (Peyraube, … LA SUITE… »

La Grand Combe, le pays des Gueules noires

LA GRAND'COMBE. Eglise monumentale

LA GRAND’COMBE. Commune née directement de l’exploitation des mines, ( Exploitations sur affleurement ou à faible profondeur signalées depuis le 16e siècle. Vers 1850 : 5 groupes de cités ouvrières sont implantés au-dessus du site (caserne Fournier) et le long de la rue des Poilus. Gisement profond découvert en 1885).
La Grand’Combe a été érigée en commune en 1846 et en chef lieu de canton en 1858.
Entre la plaine … LA SUITE… »