Le mardi 31 mars 2020 . Bienvenue à Nîmes, dans le Gard

Nîmes-Gard.fr

Nîmes. Le Gard. Où sortir, que voir, que faire ?

Paul Soleillet. Exposition à Carré d’Art. Nîmes.

Paul-Soleillet. Expo. Nîmes

Partage Facebook - Loading❤️ Cet article dans votre bloc-notes

Article mis à jour ou préparé pour parution, le 18 mars 2020 - (Paru, le : 29 décembre 2019 à 0 h 49 min)

Paul Soleillet ( né à Nîmes le 29 avril 1842, il meurt d’insolation en septembre 1886 alors qu’il préparait une expédition de livraison de fusils au Choa en association avec Arthur Rimbaud) – les historiens lui ont peu à peu retiré toute légitimité, dénonçant sa « méridionalité », son côté « hâbleur », voyant en lui non un explorateur mais un « promeneur », sinon un opportuniste « exploiteur impudent du mouvement géographique », quand ils ne mettaient pas en doute son équilibre mental.

Alors qui était vraiment Paul Soleillet ? Sa renommée repose-t-elle uniquement sur les affirmations de ses thuriféraires méridionaux ? Pourquoi a-t-il sombré dans l’oubli ?

Après le décès d’un proche, il part pour l’Algérie et la Tunisie qu’il parcourt inlassablement, apprenant l’arabe, étudiant le Coran, se familiarisant avec les mœurs, les coutumes, la civilisation des peuples qu’il visite. Il se trouve à Tunis lors de l’épidémie de choléra de 1867 mais refuse de retourner en France. Il fonde des ambulances et prodigue des soins.

FERMETURE PROVISOIRE DE CARRÉ D’ART

2020

NÎMES

21 JANVIER AU 25 AVRIL

CARRÉ D’ART

Infatigable voyageur qui se rendit à In Salah, côtoya Ahmadou sultan de Ségou, établit de précieux contacts avec Ménélik II et contribua à la fondation de Djibouti, Paul Soleillet est mort à Aden où il s’était associé avec Arthur Rimbaud.

L’exposition se propose de faire revivre les circonstances de cette rencontre et plus largement de la situer dans le contexte historique et géographique de l’époque, tout en portant sur cette période un regard critique et en amenant une vision contemporaine.

Photographies, vidéos, sons, cartes anciennes, lettres et manuscrits, objets ethnographiques jalonnent un parcours susceptible d’approcher au plus près de cette attirance pour l’ailleurs et l’Afrique, de cette véritable « passion géographique » qu’éprouvèrent en leurs temps ces deux hommes aux profils si différents, « l’intrépide voyageur » et « l’homme aux semelles de vent ».

Cette exposition inédite sera accompagnée d’un riche programme d’événements pendant trois mois : conférences de spécialistes, lectures, spectacles, concerts, projections, contes théâtraux, rencontre poétique etc.

  • Vernissage mardi 21 janvier à 18h00

 Ou ? :  Carré d’Art, galerie du Hall et galerie de l’Atrium Contact ? :  04 66 76 35 70 (le week-end et les jours fériés : 04 66 76 35 35)

icon-car.pngFullscreen-Logo
Carré d'Art / Maison Carrée

chargement de la carte - veuillez patienter...

Carré d\'Art / Maison Carrée 43.838070, 4.355409

Annoncez votre évènement

Catégorie(s) de cet article : Art, Culture et expositions


« Delco Festival Nîmes 2020. Biennale. ANNULÉ | Nautiques de Port-Camargue 2020. Salon du bateau. ANNULÉ »