Théâtre : ‘Réparer les vivants’. Le Cratère. Alès. ANNULÉ

Réparer les vivants. Théâtre

Théâtre :  » Réparer les vivants ». Maylis de Kerangal / Sylvain Maurice / CDN de Sartrouville. La mort accidentelle d’un jeune homme et tout ce qui se passe pendant les vingt-quatre heures avant la transplantation de son cœur dans un autre corps. Une course contre la montre traversée par l’espoir et la vie, par les histoires de tous ces personnages hauts en couleur, les parents, les figures du monde médical, passionné… LA SUITE… »

Théâtre d’argile. Jeune public. Cratère d’Alès

Mottes. Théâtre d'argile

MoTTes – Le Poisson soluble.  Théâtre d’argile éphémère et fait main dès 5 ans.  C’est la rencontre entre une céramiste et un circassien. La matière et le corps. MoTTes explore avec humour et poésie notre rapport à la Terre. Ici, c’est de l’argile rouge, celle que l’on trouve sur les cinq continents. La plus primitive et noble des matières. Sans paroles, la musique et le langage corporel se mettent au service du mode… LA SUITE… »

São Paulo Dance Company. Le Cratère. Alès

São Paulo Dance Company. Alès

São Paulo Dance Company – Abranches / Goecke / Bouvier. Créée en 2008 par le gouvernement de l’État de São Paulo et dirigée par Inês Bogéa, la compagnie s’est hissée, de façon fulgurante, au rang des plus importantes compagnies de danse du Brésil, attirant de remarquables jeunes danseurs et chorégraphes. Passionnés, énergiques, avec une touche de sensualité, les interprètes conjuguent à une fluidité et à un swing bré… LA SUITE… »

Violoncelle et piano. Le Cratère. Alès

Marc Coppey et Jean-Baptiste Fonlupt

Sonates pour violoncelle et piano. Marc Coppey violoncelle et Jean-Baptiste Fonlupt piano. Marc Coppey débute sa carrière de façon fulgurante à 18 ans en remportant les deux plus hautes récompenses du Concours Bach de Leipzig et en rejoignant le Trio de Tchaïkovski avec Yehudi Menuhin. À 14 ans, Jean-Baptiste Fonlupt remporte le 1er prix du concours Steinway Jeunes Talents. Après ses études au Conservatoire de Paris,… LA SUITE… »

Spectacle de danse ‘ Yooo !!!’ Alès et Bessèges

Festival Hip Hop. Vauvert

Yooo !!! – Emanuel Gat / Chaillot Théâtre national de la danse.  Emanuel Gat réunit cinq danseurs hip-hop de très haut niveau, chacun se classant parmi les meilleurs dans sa discipline spécifique : popping, waving, house dance, freestyle, équilibrisme. Pendant une petite heure qui passe à toute allure, ils occupent le plateau avec une énergie féroce.
Maitrisant parfaitement leur technique, ces très jeunes danseurs e… LA SUITE… »

Théâtre. Pièce de Molière. Le Cratère. Alès

George DANDIN

George Dandin ou le Mari confondu – De Molière / Jean-Pierre Vincent / Cie A L’Envi.  C’est l’histoire d’un paysan débrouillard. Georges Dandin, roi de la combine, cherche la reconnaissance à tout prix.
Il s’achète de beaux habits, une jeune fille de la noblesse, se fait construire un petit Versailles et devient, excusez du peu, Monsieur de la Dandinière ! Mais ne devient pas noble qui veut. Rejeté par l’aristocrati… LA SUITE… »

Orchestre National de Montpellier. Alès

orchestre National de Montpellier Occitanie

Opéra Orchestre National de Montpellier Occitanie Direction Magnus Fryklund, soliste Cyrille Tricoire violoncelle solo supersoliste de l’ONM.  Pour fêter ses quarante ans, l’Orchestre de Montpellier nous offre la 8e Symphonie de Beethoven.
Moins connue que la 9e, la 7e ou encore la 5e, elle est toutefois considérée par plusieurs spécialistes, comme l’une des plus abouties, étonnante par la création de thèmes basés s… LA SUITE… »

Hamid El Kabouss. Danse. Le Cratère théâtre. Alès

« Séduction » Hamid El Kabouss / Cie MIM.H

« Séduction » Hamid El Kabouss / Cie MIM.H – En juillet dernier, après une quarantaine de jours de travail, Hamid El Kabouss créait à Mexico Séduction avec cinq jeunes danseurs du Centre de production de danse contemporaine de Mexico.
Avec le sens de l’image qu’on lui connaît, son esprit facétieux et son habituelle générosité, il propulse ses danseurs dans une série de tableaux convoquant les codes de la danse conte… LA SUITE… »