NÎMES-olympique. Calendrier saison 2019/2020


Écrit ou actualisé le 1 juin 2020 - Publié, le : - Catégorie(s) : Nîmes-Olympique. Supporters
Football
Le foot. NÎMES-OLYMPIQUE plus particulièrement. Le calendrier les résultats. Le classement

Loading❤️ Cet article dans votre bloc-notes.

Le calendrier, le classement – Matchs Aller-retour L1 football

Le football à Nîmes, c’est plus d’un siècle d’histoire. Crée en 1901 par Henri Monnier, le Sporting Club Nîmois fut l’un des piliers du football français. Il a participé en ce début du vingtième siècle au Championnat Union des Sociétés Françaises de Sports Athlétiques, en remportant même l’édition 1908 pour la zone Languedoc, puis éliminé cette même année en seizièmes de finale de la phase nationale par l’Olympique de Marseille (5-2). Il est cependant écrasé au niveau régional par l’Olympique de Cette, qui affiche sa suprématie six années durant. Avec la Première Guerre mondiale, le football français tombe dans un premier sommeil dont il ne sortira qu’avec les années 30.

AINSI QUE VOUS LE SAVEZ, LE CHAMPIONNAT EST –  POUR LE MOMENT – SUSPENDU

LE CALENDRIER COMPLET 2019/2020

1ère journée

Samedi 10 – Dimanche 11 août
Monaco Lyon 0-3
Marseille Reims 0-2
Montpellier Rennes 0-1
Angers Bordeaux 3-1
Dijon St Etienne 1-2
Brest Toulouse 1-1
Nice Amiens 2-1
Lille Nantes 2-1
Strasbourg Metz 1-1
Paris SG Nimes 3-0

Buts pour Paris : E. Cavani 24′, sp – Kylian Mbappe 56′ – Angel Di Maria 69′

La différence était flagrante ! L’équipe formée à coups de millions était supérieure à celle de Nîmes. Largement dominés, les Nîmois ne se sont pourtant pas affolés et il a fallu un pénalty discutable pour que Paris ouvre la marque.

Les Parisiens sont au dessus du lot, ils n’ont pas besoin de la  » complaisance » de l’arbitrage…. Ainsi, Bernardoni a sauvé son équipe devant Mbappe lequel était manifestement hors-jeu, position non signalée par l’arbitre de touche, une nouvelle fois de Mbappe dont la tête a failli faire mouche.

Les Nîmois ? Ils ne semblaient pas se faire d’illusions quant à l’issue du match et un 6-3-1 ne leur laissait que peu de chances de briller. On attendra les prochaines rencontres sereinement car le Nîmes-Olympique « new look » va certainement encore causer de belles surprises. Si les renforts promis arrivent, il n’y aura pas d’inquiétude à avoir… Nous en prenons le pari…

2ème journée

Lyon Angers 6-0
Nantes Marseille 0-0
Bordeaux Montpellier 1-1
Metz Monaco 3-0
Amiens Lille 1-0
Toulouse Dijon 1-0
St Etienne Brest 1-1
Reims Strasbourg 0-0
Rennes Paris SG 2-1

Nîmes- Nice 1 – 2

But pour Nîmes : R. Ripart 45′, sp – Buts pour Nice : W. Cyprien 10′, sp I. Ganago 16′
Nîmes cueilli à froid avec un pénalty bien malheureux dès la 10ème minute suivi d’un second but de Nice 5 min après…. 14ème : Nîmes 0 – Nice 2… Des Nîmois un peu sonnés qui se réveillent dans les 20 dernières minutes, soutenus par un public déchaîné…

Il fait chaud… Il fait chaud autour et sur le terrain…  45ème+1 but accordé par l’arbitre après visionnage de la vidéo. Dans un premier temps il avait laissé jouer malgré une faute énorme d’un défenseur Niçois alors que l’arbitre se trouvait à 2 m… Ripart marque… Mi-temps 1 -2… Si les crocos  maintiennent ce rythme, ils gagneront. Mais Nice a toujours été la « bête noire » de Nîmes….

Et Nice le confirme… Après une expulsion sévère, ils ont joué à 10 et ont passé le reste du match à défendre… Trop de déchets en attaque du côté Nîmois et un arbitre complètement dépassé qui devrait aller faire ses classes en National ont fait, qu’une fois de plus les Niçois repartent avec une victoire du stade des Costières… Comme l’an dernier les 3 points sont immérités. Il y aura des jours meilleurs pour les crocos. C’est sûr. Ha oui, au fait, les Nîmois ont fini à 9 après une 2ème expulsion à la… 103ème minute de jeu. Sans commentaires.

3ème journée

3e journée, samedi 24/08/2019
Dijon Bordeaux 0-2
Angers Metz 3-0
Amiens Nantes 1-2
Brest Reims 1-0
Strasbourg Rennes 0-2
Paris SG Toulouse 4-0
Montpellier Lyon 1-0
Lille St Etienne 3-0
Nice Marseille 1-2

Monaco Nimes 2-2

Buts pour Monaco : Islam Slimani 39′ – W. Ben Yedder 45′
Buts pour Nimes  : R. Philippoteaux 70′ – Kevin Denkey 82′

Le compteur est débloqué pour les 2 équipes… Une fin de première période catastrophique pour les Nîmois, ce qui laissait envisager le pire… Une expulsion d’un Monégasque allait changer la physionomie de la rencontre. C’est devenu plus facile pour les crocos qui se sont enfin mis à jouer plus libérés. Comme la saison dernière, ils ont fini le match en faisant voir de belles choses. Au final, un match nul équitable entre 2 équipes à la recherche d’une certaine cohésion. Philippoteaux  a l’esprit d’un crocodile, il a du mordant et ne lâche jamais. Ferhat est pareil et Denkey, servi sur un plateau, a marqué son premier but en L1… Une équipe en devenir qui va en faire souffrir plus d’un cette saison encore.

4ème journée

4e journée, samedi 31/08/2019

Metz Paris SG 0-2
Lyon Bordeaux 1-1
Nantes Montpellier 1-0
Toulouse Amiens 2-0
Angers Dijon 2-0
Reims Lille 2-0
Rennes Nice 1-2
Strasbourg Monaco 2-2
Marseille St Etienne 1-0
Nimes Brest 3-0

Mi-temps 2- 0… Dès la 2ème, une chevauchée de Ferhat qui va passer le ballon entre les jambes du gardien Brestois… Le public était déjà très chaud, alors là… Des ‘Gladiators’  encore déchainés et tout un public qui porte son équipe. 33ème magnifique but de Valls, décalé sur le côté gauche, il enroule sa frappe et le ballon va se loger dans la lucarne opposé du gardien qui n’ a rien pu faire… Pour l’instant une très belle équipe Nîmoise, peut-être meilleure encore que celle de l’année dernière, sur cette mi-temps, avec des joueurs solidaires qui ont l’air heureux d’être ensemble.

Score final 3 – 0... Les crocos ont normalement baissé de pied et Brest s’est mis à y croire… Bernardoni a été incapable et les Brestois souvent maladroits… 90° Tête de Sarr vers Denkey qui venait de rentrer depuis 2 minutes, retourné de celui-ci et but splendide…. Comme à Monaco !

5ème journée

5e journée, samedi 14/09/2019
Lille Angers 2-1
Amiens Lyon 2-2
Paris SG Strasbourg 2-0
Montpellier Nice 2-1
Bordeaux Metz 2-0
Brest Rennes 0-0
Nantes Reims 15/09
St Etienne Toulouse 15/09
Monaco Marseille 15/09

Dijon Nimes 0-0

Les commentaires seront vite écrits. Pour cause de Féria et…. d’ennui, nous avons décroché à la 60ème min. Un match qui ne restera pas dans les annales. Le nul semblait satisfaire tout le monde (on parle du score !). On ne peut pas demander aux Nîmois qu’ils aillent au bout de leurs possibilités à chaque match. Ils ramènent un point, on dira que l’objectif est atteint. C’est l’essentiel.

6ème journée

6e journée, samedi 21/09/2019
Rennes Lille 22/09
Angers St Etienne 22/09
Lyon Paris SG 22/09
Strasbourg Nantes 2-1
Marseille Montpellier 1-1
Reims Monaco 0-0
Bordeaux Brest 2-2
Nice Dijon 2-1
Metz Amiens 1-2
Nîmes Toulouse 1-0

But pour Nîmes : R. Philippoteaux 39′

Sur l’ensemble du match, les Toulousains ont plus gardé le ballon plus souvent que les Nîmois. Toutefois, la défense des crocos – plus sûre que la saison dernière – a tenu le choc. Ce fut dur en fin de match, jusqu’à la 94ème min, car les Toulousains ont joué leur va-tout, jetant leurs forces dans la bataille (réduits à 10 après l’expulsion de Diakité (81e) ) avec même l’aide de leur gardien en attaque. Donc, les crocos ont résisté et ont gardé l’avantage grâce au magnifique but de Philippotaux lequel a enrhumé son adversaire dans la surface de réparation puis après avoir levé la tête a enroulé son ballon dans la lucarne opposée du gardien qui ne pouvait absolument rien faire. Nous avons encore vu des crocos vaillants et très solidaires et le public des Costières ne s’y trompe pas en faisant  » corps » avec son  équipe. Ces supporters vont manquer à Montpellier mais nous y croyons pour le point du match nul. C’est largement possible.

7ème journée

7e journée, mercredi 25/09/2019
Dijon Marseille 0-0
Monaco Nice 3-1
Lille Strasbourg 2-0
Brest Lyon 2-2
Nantes Rennes 1-0
St Etienne Metz 0-1
Toulouse Angers 0-2
Amiens Bordeaux 1-3
Paris SG Reims 0-2
Montpellier Nîmes 1-0

But pour Montpellier : Arnaud Souquet 31

La défense de Nîmes est bien plus solide que celle de l’an dernier. Les Nîmois ont cédé sur un joli but de Souquet qui n’est pas sans ressembler à celui de Philippoteaux la semaine dernière. Même cause, mêmes effets avec une courte victoire des joueurs de l’Hérault qui l’ont méritée leur  tant leur domination a été évidente. Pour autant les crocos ont tenu le choc – et les chocs – car ce match a été correct, certes, mais âpre et engagé.

Courte défaite, donc,  des Nîmois qui auraient presque pu réussir le hold-up parfait en fin de match. L’équipe n’a donc pas à rougir de cette défaite, ces joueurs solidaires auront des soirées plus heureuses, à n’en pas douter.

8ème journée

Lyon Nantes 0-1
Bordeaux Paris SG 0-1
Nice Lille 1-1
Monaco Brest 4-1
Metz Toulouse 2-2
Angers Amiens 1-1
Reims Dijon 1-2
Strasbourg Montpellier 1-0
Marseille Rennes 1-1
Nîmes  – St Etienne 0-1

But pour St-Etienne : M. Debuchy 69′

Autant on a pu dire que la victoire de Montpellier, mercredi dernier, était logique, autant on peut dire que celle des Stéphanois aux Costières est imméritée… Dominés copieusement toute la première mi-temps, ils n’ont dû qu’à un manque de réussite de la part des Nîmois (un ballon, notamment, échouant sur le montant gauche du gardien lequel a, par ailleurs, maintenu son équipe la tête hors de l’eau, souvent face à Ripart). Les Stéphanois ont réagi – un peu – en seconde période et sur un corner, Debuchy a sauté plus haut que tout le monde pour battre l’infortuné Bernardoni.

Réduits à 10 après une expulsion les Verts ont tenu le choc et ont pris 3 points qui leur permettent de rejoindre Nîmes au classement. C’est rageant pour les crocodiles qui ne doivent pas baisser les bras. Nous n’en sommes qu’à la 8ème journée, le classement est serré. Pour peu que cette équipe se mette à marquer des buts, tout ira bien.

9ème journée

Amiens Marseille 3-1
Paris SG Angers 4-0
Montpellier Monaco 3-1
Toulouse Bordeaux 1-3
Nantes Nice 1-0
Dijon Strasbourg 1-0
Brest Metz 2-0
Rennes Reims 0-1
St Etienne Lyon 1-0
Lille Nîmes 2-2

Buts pour Lille : Loic Remy 12′- Victor Osimhen 79′

Buts pour Nîmes : R. Ripart 45′ + 3, sp – Kevin Denkey 71′

Sur le premier but Lillois, Bernardoni repousse le ballon une première fois; il revient sur Rémy qui échoue encore face au gardien croco mais la balle lui arrive encore dans les pieds. Cette fois il parvient à marquer !  12ème minute, on se dit alors que Nîmes va encore être  » chat noir ». Dans les arrêts de jeu de la première période, suite à une grossière faute de Fonte sur Philippoteaux dans la surface, l’arbitre siffle le pénalty que transforme Ripart. Mi-temps 1-1, score logique. 72ème Ripart  centre au cordeau pour Denkey lequel arrive en pleine course et bat Maignan. 1 – 2, on ne peut plus logique car si la possession du ballon est en faveur de Lille, ce sont les Nîmois qui ont le plus tiré au but en se créant plus d’occasions que les Nordistes. Dias a remplacé l’infortuné Bernardoni, blessé. Le jeune gardien a réussi son passage en L1, repoussant plusieurs fois des ballons « chauds » , notamment sur un tir de Soumaoro mais, comme sur leur premier but, les Lillois sont heureux de récupérer le ballon qui arrive dans les pieds d’ Osimhen lequel fusille le portier Nîmois. Un point ramené de Lille, c’est bien, 3 points, personne n’aurait crié au scandale, preuve que les crocos ont leur place bien plus haut dans le classement… Ils doivent le prouver face à Amiens, leur futur adversaire aux Costières.

10ème journée

Nice Paris SG 1-4
Lyon Dijon 0-0
Toulouse Lille 2-1
Metz Nantes 1-0
Reims Montpellier 1-0
Angers Brest 0-1
Bordeaux St Etienne 0-1
Monaco Rennes 3-2
Marseille Strasbourg 2-0
Nîmes Amiens 1-1

But pour Nîmes : Pablo Martinez 41′
But pour Amiens : Amiens A. Calabresi 90′ +5

Privé de 6 titulaires, blessés ou suspendus, Nîmes a souffert face à Amiens qui a dominé la majeure partie du match. Bernardoni, blessé, a été remplacé par Dias lequel a été irréprochable et a retardé au maximum l’égalisation de leurs adversaires du jour. Le match nul est logique mais c’est rageant de voir s’envoler 2 points à la… 95ème min.

Les crocos doivent tenir. Ce championnat est serré, très serré et chaque point compte. Il est peut-être inutile d’espérer ramener quoique soit du  prochain déplacement à Reims mais après, il va falloir cravacher… Cette équipe a des moyens, ils vont le prouver.

11ème journée

Nantes Monaco 0-1
Lille Bordeaux 3-0
Strasbourg Nice 1-0
Lyon Metz 2-0
Montpellier Angers 0-0
Brest Dijon 2-0
Rennes Toulouse 3-2
St Etienne Amiens 2-2
Paris SG Marseille 4-0

Reims Nîmes 0-0

Nîmes joue mieux devant les équipes bien classées, on va le répéter mais ils méritent mieux que cette place de relégable !!!!

Dans ce championnat serré, ça se joue à 1 point près et les crocos en ont perdu sur des histoires de pénalty, toujours en leur défaveur. Hier, les Nîmois marquent, l’arbitre demande l’assistance de de la vidéo : pas de hors-jeu, pas de faute de main, pas de faute sur le gardien… Mais le but est refusé car – l’arbitre de touche est formel – le ballon sur le corner est sorti puis est revenu en jeu. On ne peut pas le voir sur la vidéo mais une seule personne l’a vu. Il est arbitre de touche, l’arbitre central lui fera confiance. Résultat ? Peut-être 2 nouveaux points qui s’envolent… On espérait pas grand chose de ce déplacement et pourtant les crocos passent à côté d’un petit exploit… Il faut un avant-centre qui marque des buts et tout ira bien.

MARDI 29 octobre 2019 –  16e de finale de la Coupe de la Ligue

Nîmes Olympique – Lens  3 – 0

Buts : C. Sene (24e,csc), T. Sainte-Luce (39e), V. Stojanovski (87e,pen)

12ème journée

12e journée, samedi 02/11/2019
Dijon Paris SG 2-1
Marseille Lille 2-1
Toulouse Lyon 2-3
Angers Strasbourg 1-0
Metz Montpellier 2-2
Amiens Brest 1-0
Bordeaux Nantes 2-0
Nice Reims 2-0
St Etienne Monaco 1-0

Nîmes Rennes – En raison des fortes pluies qui ont rendu le terrain impraticable, le match est reporté à une date ultérieure.

Le match Nîmes-Rennes se jouera le mercredi 15 janvier 2020 à 19:00

13ème journée

13e journée, samedi 09/11/2019
Nice Bordeaux 08/11
Brest Paris SG 17h30
Lille Metz 20h00
Monaco Dijon 20h00
Reims Angers 20h00
Rennes Amiens 10/11
Nantes St Etienne 10/11
Montpellier Toulouse 10/11
Marseille Lyon 10/11

Strasbourg Nîmes :

Première période Strasbourg 2 Nîmes 0… Que dire ? Mis à part un tir de Nîmes sur le montant des strasbourgeois, rien à signaler si ce n’est des erreurs de placement en défense, côté Nîmois, le gardien Dias efficace (heureusement ! ) et une attaque croco incapable de se créer la moindre occasion à part ce tir en début de match.

Reprise du match : 48ème, but de Philippoteaux, la meilleure recrue de Nîmes-Olympique cette saison, qui peut faire douter Strasbourg. 65ème, les arbitres ayant décidé cette saison de « dézinguer « Nîmes, expulsion sévère de Miguel. Les crocos n’avaient pas besoin de ça, les Strasbourgeois si. Et ça continue… Coup-franc sifflé pour une faute de main involontaire et première erreur de Dias depuis qu’il a pris la relève de Bernardoni… 3-1 ça sent le « cramé ».

Jusqu’à présent, nous nous sommes peut-être bercés d’illusion… Il va falloir recruter un vrai attaquant sinon… 85ème…et de 4… But de Strasbourg avec peut-être un hors-jeu mais à quoi bon discuter ? Avec ce score et à 11 contre 10 il n’y a qu’une équipe sur le terrain, celle de Nîmes faisant peine à voir. Fin du match.

14ème journée

Paris SG Lille 2-0
Lyon Nice 2-1
Amiens Strasbourg 0-4
Brest Nantes 1-1
Dijon Rennes 2-1
Metz Reims 1-1
Bordeaux Monaco 2-1
St Etienne Montpellier 0-0
Toulouse Marseille 0-2

Angers 1 Nîmes  0

Sans un recrutement rapide d’un bon attaquant, Nîmes va connaître une saison difficile… Heureusement, il y a une défense qui tient la route, pour l’instant.

15ème journée

Marseille Brest 2-1
Strasbourg Lyon 1-2
Lille Dijon 1-0
Reims Bordeaux 1-1
Nice Angers 3-1
Montpellier Amiens 4-2
Nantes Toulouse 2-1
Rennes St Etienne 2-1
Monaco Paris SG rep.
Nîmes Metz 1-1

But pour Nîmes : Renaud Ripart 61′
But pour  Metz : Habib Diallo 30′

Nous continuons à croire au maintien de Nîmes. Nous continuerons à y croire tant que les joueurs eux-mêmes y croiront, ce qui n’a pas semblé le cas ce soir, en première période du moins.

Ce serait quand même dommage de perdre cette envie et cette volonté que reconnaissent à Nîmes-Olympique tous leurs adversaires.

À la 15ème journée, dire que les jeux sont faits serait une grossière erreur ( avec un match en retard à jouer à domicile contre Rennes)… À la condition que ces crocos ne se démoralisent pas et jouent comme en seconde période où ils ont retrouvé un peu de mordant. Resserrant les lignes, le milieu a pu ainsi jouer un rôle intéressant et procurer enfin des ballons aux attaquants. Les Nîmois nous ont souvent habitués à des remontées au moment où on les croyait perdus…. Il reste encore beaucoup de matchs, aux joueurs – et aux supporters –  à en avoir conscience. Quant à ceux qui seraient déjà motivés, il y a des jeunes du centre  de formation qui sont capables de prendre très facilement la suite…

16ème journée

16e journée, mercredi 04/12/2019
Angers Marseille 0-2
Brest Strasbourg 5-0
Lyon Lille 0-1
Toulouse Monaco 1-2
St Etienne Nice 4-1
Metz Rennes 0-1
Dijon Montpellier 2-2
Amiens Reims rep.
Paris SG Nantes 2-0

Bordeaux  6 –  Nîmes 0

Buts pour Bordeaux ?… Nous n’avons pas assez de place pour écrire les noms des buteurs. Tout commentaire semble superflu.

17ème journée

Lille Brest 1-0
Montpellier Paris SG 1-3
Strasbourg Toulouse 4-2
Monaco Amiens 3-0
Rennes Angers 2-1
Nice Metz 4-1
Reims St Etienne 3-1
Nantes Dijon 1-0
Marseille Bordeaux 3-1

Nîmes 0 – Lyon 4

Le calvaire continue pour les Nîmois qui encaissent 10 buts en 2 matchs… Cette fois ils ont l’excuse d’avoir joué à 11 contre 10 après l’expulsion de Valls dès la 4ème minute (carton rouge direct décerné par l’arbitre pour un tacle trop appuyé) et toute la seconde mi-temps après l’expulsion de Pasquiez à la 40ème (2ème carton. Cette faute aurait pu – aurait dû- faire l’objet d’un arbitrage vidéo. L’arbitre en a décidé autrement et a ainsi scellé le sort de Nîmes pour ce match, après avoir sifflé un penalty pour Lyon sur une faute pas si évidente.

Du reste, quelques instants plus tard, cet arbitre (dont on se demande ce qu’il fait dans l’arbitrage en L1) n’ a même pas sifflé un coup-franc pour la même erreur d’un Lyonnais sur un Nîmois. On oubliera également une curieuse façon de signaler un hors-jeu après avoir laissé se dérouler l’action de Lyon une bonne vingtaine de secondes. Aurait-il validé un but au terme de cette action ? On peut se poser la question.

Cela étant dit, les crocos étaient très tendus – trop – et on ne doit pas mettre tout sur le compte de l’arbitrage même si – une fois de plus – il n’a pas été à l’avantage des Nîmois. Cette fois ci, il y a vraiment le feu et il va falloir recruter durant le mercato. Le club doit en avoir les moyens, le solde financier départs/arrivées étant positif de près de 13 millions ! … À condition de ne pas payer un joueur n’ayant pas l’esprit d’un croco, 4 millions…

18ème journée

18e journée, samedi 14/12/2019
Lille Montpellier 13/12
Metz Marseille 17h30
Angers Monaco 20h00
Toulouse Reims 20h00
Brest Nice 20h00
Amiens Dijon 20h00
Bordeaux Strasbourg 15/12
Lyon Rennes 15/12
St Etienne Paris SG 15/12

Nîmes  – Nantes 0 – 1

Nouvelle défaite pour Nîmes-Olympique qui s’enfonce dans le classement ! Certes les Nantais ont vendangé 2 ou 3 occasions mais les crocos ont tenu la dragée haute à ceux qui sont désormais 4ème du classement provisoire. De quoi redonner un peu d’espoir à cette équipe que l’on sent crispée et qui n’arrive pas à marquer. Il suffirait d’une petite victoire pour, peut-être, enclencher une remontée au classement et libérer ce groupe qui a les qualités pour cela.

Quand on arrive pas à marquer, il faut éviter de prendre des buts, c’est une évidence. En son temps, le ‘ catenaccioréussissait bien au football italien, il faudrait y penser avant un périlleux déplacement à Marseille…

19ème journée

19e journée, samedi 21/12/2019

Monaco Lille 5-1
Strasbourg St Etienne 2-1
Rennes Bordeaux 1-0
Reims Lyon 1-1
Nantes Angers 1-2
Nice Toulouse 3-0
Paris SG Amiens 4-1
Montpellier Brest 4-0
Dijon Metz 2-2

Marseille Nimes 3-1

Buts pour Marseille : S. Alakouch 46′, csc – D. Benedetto 65′ – Dimitri Payet 81′
But  pour Nîmes : A. Briançon 90′

Il va falloir un petit miracle et – surtout – un gros recrutement pour que Nîmes s’en sorte ! Avec l’avalanche de buts qu’ils ont pris lors de ces derniers matchs, le goal-average est très défavorable pour les Nîmois par rapport aux 18ème et 17ème du classement qui ont désormais CINQ points d’avance sur eux.

Le mini-championnat va se jouer entre les 5 derniers du classement. Nîmes va recruter, paraît-il, mais les autres aussi… On croise les doigts.  La majorité des crocos – pas tous – ne méritent pas cette place d’avant dernier de la classe. Il faudra battre Rennes (3ème ! ) lors du match en retard sinon…

20ème journée

20e journée, samedi 11/01/2020

Rennes Marseille 0-1
Bordeaux Lyon 1-2
Metz Strasbourg 1-0
Angers Nice 1-1
Toulouse Brest 2-5
Amiens Montpellier 1-2
Nîmes Reims 2-0

Buts pour Nîmes : Renaud Ripart 15′ Y. Benrahou 90′

Le match n’a pas été spectaculaire. La rencontre a été émaillée de nombreuses fautes de part et d’autre et à ce ‘petit jeu’ c’est Reims qui en est sorti vainqueur ! Les Rémois ont paru – curieusement – plus crispés que les Nîmois. Ce fut l’inverse en fin de match lorsque on a senti des crocos jouer avec la peur de se faire rejoindre sur le fil. Ils menaient au score depuis la 15ème minute 1-0 grâce à un but de Ripart qui a poussé le ballon au milieu d’une forêt de jambes, ils jouaient à 11 contre 10 après l’expulsion d’un Rémois, averti verbalement puis sanctionné d’un carton jaune avant que d’être l’auteur d’un nouveau mauvais geste à l’encontre d’un adversaire. Le public était également crispé et la délivrance vint dans les tous derniers instants grâce à un but sur coup-franc (ballon détourné mais la frappe était limpide) de la dernière recrue de Nîmes-Olympique, le jeune Benrahou, auteur d’un bon match.

L’envie y était, la qualité de jeu un peu moins mais l’important est de prendre des points et peu importe le fond de jeu. Les crocos ont été vaillants. Ils donnent R.D.V à leurs supporters qui joueront le rôle du 12ème homme mercredi prochain contre Rennes.

Le match Nîmes-Rennes reporté s’est joué le mercredi 15 janvier 2020 à 19:00

Nîmes 0 – Rennes 1

Briançon et Ripart qui sortent sur blessure ! Que va-t-il arriver de plus à cette équipe ? En fin de saison, il faudra comptabiliser les points perdus à cause de l’arbitrage… À 10 minutes de la fin, Allakouch est ‘balancé’ par un Rennais dans la surface de réparation. L’arbitre ne bronche pas… Une fois de plus, un arbitrage en défaveur des Nîmois… Ils n’ont vraiment pas besoin de ça… C’est d’autant plus dommage que Rennes n’a rien montré ce soir.

21ème journée

21e journée, samedi 25/01/2020
Nice Rennes 1-1
Marseille Angers 0-0
Monaco Strasbourg 1-3
Montpellier Dijon 2-1
Reims Metz 0-1
Brest Amiens 2-1
Lyon Toulouse 26/01
Nantes Bordeaux 26/01
Lille Paris SG 26/01

St Etienne Nîmes 2 – 1

Buts pour St-Etienne : Wahbi Khazri 3′ Wahbi Khazri 34′, sp

But pour Nîmes : Z. Ferhat 45′

Mi-temps 2-1… Nîmes reprend un peu espoir mais au vu de cette première mi-temps ce serait étonnant qu’ils reviennent avec ne serait-ce qu’un point… Il va leur falloir jouer autrement…

Cette équipe est incompréhensible ! Une première période dans laquelle ils furent inexistants et une seconde où ils ont carrément dominé les Stéphanois. Un but refusé pour les Nîmois sur un hors-jeu de Landre, vu à la vidéo… Un pied en avance sur l’alignement de la défense prive les crocos du match nul… Bouanga a marqué un but dans les arrêts de jeu, Bernardoni étant monté sur le dernier coup franc mais le but a été refusé pour une faute préalable. Les crocos peuvent encore croire aux barrages… Peut-être mieux s’ils jouent comme cette 2ème mi-temps. S’ils jouent comme en première période c’est la L2 qui les attend…

22ème journée

22e journée, samedi 01/02/2020
Rennes Nantes 3-2
Paris SG Montpellier 5-0
Strasbourg Lille 1-2
Amiens Toulouse 0-0
Angers Reims 1-4
Dijon Brest 3-0
Nice Lyon 02/02
Metz St Etienne 02/02
Bordeaux Marseille 02/02
Nîmes Monaco 3-1

Buts pour Nîmes : Florian Miguel 27′ – R. Philippoteaux 62′ – Pablo Martinez 79′

But pour Monaco : W. Ben Yedder 13′
Réduits à… 9 à la 32ème minute après les expulsions  de Tiémoué Bakayoko pour une très méchante semelle sur Philippoteaux et de Gelson Martins – qui estimait que la vilaine faute de son partenaire ne méritait pas ça-  a cru bon de manifester son mécontentement en bousculant l’arbitre.

On nous dit que dans le foot amateur les arbitres sont de plus en souvent agressés. Ce n’est pas avec de tels comportements de la part de « pros », par ailleurs grassement payés, que les choses évolueront.

À partir de cet instant, bien sûr, les crocos ont dominé mais avec de longs centres dans la surface où étaient cantonnés 9 monégasques, c’était les Nîmois qui se trouvaient en minorité ! Cela a continué jusqu’à la 62,’ moment où Philippoteaux ne marque un but superbe qui ne libérait pas pour autant les crocos. Bernardoni a dû intervenir sur des situations chaudes. Un comble !

On pardonnera aux joueurs car la peur de voir s’envoler les points de la victoire – surtout en ces circonstances – devait être dans tous les esprits. Pour mémoire, on dira que Saar et Fomba sont rentrés avant la fin. Ils n’ont pas été indispensables… Finalement, Martinez a délivré supporters et partenaires en clôturant le score. Victoire des Nîmois, donc, mais il va falloir élever le niveau de jeu pour battre Dijon, mercredi aux Costières. Ce qui les ferait, peut-être passer devant les potentiels barragistes… Répétons-le, ils en ont largement, très largement les moyens…

23ème journée

23e journée, mercredi 05/02/2020
Lille Rennes 1-0
Monaco Angers 1-0
Nantes Paris SG 1-2
Toulouse Strasbourg 0-1
Lyon Amiens 0-0
Montpellier Metz 1-1
Brest Bordeaux 1-1
Reims Nice 1-1
St Etienne Marseille 21h00
Nîmes  2 – Dijon o

Mi-temps : Nîmes-Olympique mène 2 – 0. But de Yassine Benrahou dès la 4ème et but un peu gag de Nolan Roux, au meilleur , 44ème. But un peu gag, en effet, le Nîmois est venu gêner le gardien sur son dégagement. Le portier Dijonnais a renvoyé dans les pieds du croco, le ballon est revenu… dans les buts ! Bravo à Roux d’avoir suivi et d’avoir été malin sur ce coup.

Le match se termine, Nîmes devient provisoirement barragiste et passe devant Amiens qui vient de créer la surprise en allant tenir Lyon en échec à Gerland. La preuve que ce championnat va être indécis jusqu’au bout en bas du tableau… En attendant les 2 victoires consécutives vont faire un bien énorme au moral des crocos et de… leurs supporters. Allez Nîmes…..

24ème journée

24e journée, samedi 08/02/2020
Angers Lille 0-2
Marseille Toulouse 1-0
Metz Bordeaux 1-2
Amiens Monaco 1-2
Rennes Brest 0-0
Dijon Nantes 3-3
Montpellier St Etienne 09/02
Strasbourg Reims 09/02
Paris SG Lyon 09/02
Nice Nîmes 1-3

But pour Nice : Maurice 6′
Buts pour Nîmes : Loïck Landre 43′ – R. Philippoteaux 53′ – Moussa Koné 90’+3

Très bon match des crocos qui prouvent que nous avons eu raison de continuer à croire en eux. Certes, ce n’est pas gagné, loin s’en faut mais s’ils continuent à jouer comme cela, les Nîmois seront encore en L1 la saison prochaine. Pourtant bien mal partis avec un but encaissé dès la 6′, les Nîmois ont continué à jouer et – surtout – à y croire.

Landre a égalisé en sautant plus haut que tout le monde a placé un excellent coup de tête. Dans la minute qui a suivi, nouveau but refusé par l’arbitre après visionnage de la vidéo. Si nos souvenirs sont bons, à 3 reprises cela n’a pas été sifflé auparavant contre les adversaires des crocos dans d’autres matchs et dans les mêmes circonstances… Passons…

Philippoteaux, la meilleure recrue Nîmoise, donne l’avantage à son équipe avant d’être victime de 2 mauvais coups qui lui vaudront une blessure nécessitant sa sortie et entrainant l’expulsion d’un Nîcois. À 11 contre 10 – avec toujours cette peur de se faire remonter à la fin – les Nîmois ont moins dominé leur sujet. Koné a enfoncé le clou dans les arrêts de jeu en profitant d’une mauvaise relance d’un défenseur, il est allé fixer le gardien pour marquer son premier but sous ses nouvelles couleurs.

Trois victoires consécutives… Ne dit-on pas 3 sans 4 ? (ou un truc comme ça ). Angers n’a qu’à bien se tenir, les crocos se remettent à mordre.

25ème journée

25e journée, samedi 15/02/2020
Monaco Montpellier 1-0
Amiens Paris SG 4-4
Toulouse Nice 0-2
Nantes Metz 0-0
Bordeaux Dijon 2-2
Lyon Strasbourg 1-1
Brest St Etienne 3-2
Reims Rennes 1-0
Lille Marseille 1-2
Nimes Angers 1-0

But pour Nîmes : Moussa Koné 80′

Nîmes réalise la très bonne opération de la soirée. Avec cette victoire, les crocos passent devant Dijon et ne sont plus relégables… Cette victoire a té laborieuse à obtenir, les 2 équipes se tenant d’assez près. Les Nîmois ont semblé en vouloir plus que leurs adversaires. Le tournant du match a été l’expulsion d’un Angevin qui a trouvé le moyen d’atteindre – debout, le pied en l’air – l’arcade de Ferhat lequel quittait alors le terrain sur une civière. Dans la foulée, c’est Moussa Koné qui ouvrait le score juste après être rentré en jeu. Tous les joueurs – tous, cette fois – se sont battus et ont fait bloc. Bernardoni ayant passé une soirée assez tranquille tant ses partenaires ont été sur tous les ballons, empêchant toute action dangereuse de leurs adversaires. Un déplacement difficile attend prochainement les Nîmois mais maintenant qu’ils ont (re)trouvé la confiance, tous les espoirs sont permis avant la venue de l’O.M aux Costières…

26ème journée

26e journée, samedi 22/02/2020
Nice Brest 2-2
Metz Lyon 0-2
Marseille Nantes 1-3
Lille Toulouse 3-0
Dijon Monaco 1-1
Angers Montpellier 1-0
Strasbourg Amiens 0-0
St Etienne Reims 1-1
Paris SG Bordeaux 4-3
Rennes Nîmes 2-1

Buts pour Rennes : M’Baye Niang 7′  et 89′

But pour Nîmes : Nolan Roux 1′

Ça ne pouvait pas mieux commencer pour les Nîmois. Dès l’entame du match, Nolan Roux faisait prendre au public une sacrée douche froide. À Rennes, ils en ont l’habitude ! Et 6 minutes plus tard, c’est M’Baye Niang qui rétablissait l’équilibre. Le match était plaisant , les crocodiles, tout en étant dominés dans la possession du ballon tenait assez facilement le choc chez le 3ème du championnat. En outre, Bernardoni a gratifié les spectateurs de quelques arrêts réflexes qu’on lui connait.

Le tournant de la rencontre a été l’expulsion de Briançon à la 56ème. Le carton jaune était largement mérité, nous avons trouvé le rouge plus discutable car il n’y avait manifestement pas la volonté de faire mal. L’arbitre avait d’ailleurs sorti le jaune mais après l’assistance vidéo et les image s- qu’elle n’est même pas allée voir – on lui a soufflé à l’oreillette que cela valait plus. Elle s’est pliée à ces « impressions »… Passons.

À partir de cet instant, on aurait dit que le ciel était tombé sur la tête des joueurs de Nîmes-Olympique qui se sont mis à retomber dans leurs travers en semblant se présenter désormais en victimes expiatoires. Dominés, ils avaient perdu leur mordant . Ils risquent de regretter longtemps ce but de Niang,  impardonnablement seul devant Bernardoni à la dernière minute. C’est d’autant plus rageant que les adversaires directs à la course au maintien ont pris un point…. Marseille n’aura qu’à bien se tenir samedi car les Nîmois vont avoir à cœur – il faut l’espérer- de montrer qu’ils ne méritent pas cette place de barragiste qui est de nouveau la leur.

27ème journée

27e journée, samedi 29/02/2020

Nantes Lille –
Montpellier Strasbourg –
Bordeaux Nice –
Monaco Reims –
Toulouse Rennes –
Paris SG Dijon
Brest Angers –
Amiens Metz
Lyon St Etienne 01/03

Vendredi 28 fév. 19:45  – Nîmes Marseille  2 – 3

Buts pour Nîmes : Z. Ferhat 5′ – Lucas Deaux 90′
Buts pour Marseille : D. Benedetto 10′ – 36′ – 68′

Nîmes devrait (va) rester en L1. Si les dirigeants arrivent à conserver les joueurs actuels (Ferhat, en particulier qui a été encore très bon) et qu’ils parviennent à recruter pour changer le milieu actuel, avec des joueurs ayant véritablement l’esprit croco, Nîmes-Olympique en fera souffrir beaucoup ! Les joueurs ont montré leur potentiel encore une fois mais cela n’a pas payé, le partage des points aurait été logique. La maturité des Marseillais a fait la différence, le gardien a sauvé par deux fois l’égalisation et, contre le cours du jeu, ce sont les Olympiens qui ont fait le break. Dans les tout derniers instants de la rencontre, L. Deaux a réduit le score. Il restait alors 3 minutes d’arrêt de jeu. Steve Mandanda écopait d’un carton jaune pour contestation, se plaignant d’une faute préalable d’un Nîmois, ce que ne confirmait pas les images vidéo.. Cette minute perdue aurait du se rajouter au temps supplémentaire à jouer et avec des Nîmois survoltés, qui sait ce qui aurait pu arriver. L’arbitre en a jugé autrement et a sifflé au terme des 3 minutes empêchant la dernière relance Nîmoise. Ce fut au tour de Paquiez d’écoper d’un carton jaune pour contestation après le coup de sifflet final.  Rageant !

28ème journée

28e journée, samedi 07/03/2020
Marseille Amiens 2-2
Strasbourg Paris SG rep.
Nice Monaco 2-1
Angers Nantes 2-0
Dijon Toulouse 2-1
Reims Brest 1-0
St Etienne Bordeaux 08/03
Rennes Montpellier 08/03
Lille Lyon 08/03
Metz Nimes 2-1
Buts pour Metz : Opa N’Guette 7′ – John Boye 81′

But pour Nîmes : Lucas Deaux 49′

Après avoir très bien débuté ce match, les Nîmois n’ont pas tardé à encaisser un but dès la 7′, suite à un centre sur le flanc gauche de leur défense. N’Guette surgissait entre 2 défenseurs pour pousser le ballon hors de portée de Bernardoni. Ensuite, la partie était totalement  à l’avantage des Messins lesquels multipliaient les attaques à gauche où se trouvait en défenseur latéral Ripart, complètement dépassé à ce poste.

Les Nîmois pouvaient s’estimer heureux de n’avoir encaissé qu’un but à la pause 1 – 0, les 2 gardiens ayant évité plusieurs fois que le score évolue. Les crocos entamaient la seconde période avec plus d’ardeur et, rapidement, Deaux mettait les 2 équipes à égalité. Cette fois, le match était intéressant à regarder avec un incessant attaque-défense dans les 2 sens. On sentait que les uns ou les autres pouvaient craquer; ce sont les Nîmois qui ont encaissé un but qui leur coûte cher. Metz distance définitivement Nîmes au classement, les crocos ont payé le fait de n’avoir pas su garder un résultat. Au final cette victoire des Messins n’est pas imméritée.

Les crocos vont devoir obtenir de bons résultats à Nantes puis face à Bordeaux. Il ne faut pas que le doute s’installe à nouveau…

CLASSEMENT L1 2019/2020

P Equipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris SG 68 27 22 2 3 75 24 +51
2 Marseille 56 28 16 8 4 41 29 +12
3 Rennes 47 27 14 5 8 33 24 +9
4 Lille 46 27 14 4 9 34 27 +7
5 Reims 41 28 10 11 7 26 21 +5
6 Nice 41 28 11 8 9 41 38 +3
7 Lyon 40 27 11 7 9 42 26 +16
8 Montpellier 40 27 11 7 9 35 29 +6
9 Monaco 40 28 11 7 10 44 44 0
10 Angers 39 28 11 6 11 28 33 -5
11 Strasbourg 38 27 11 5 11 32 32 0
12 Nantes 37 28 11 4 13 28 31 -3
13 Bordeaux 36 27 9 9 9 39 33 +6
14 Brest 34 28 8 10 10 34 37 -3
15 Metz 34 28 8 10 10 27 35 -8
16 Dijon 30 28 7 9 12 27 37 -10
17 St Etienne 29 27 8 5 14 28 44 -16
18 Nîmes 27 28 7 6 15 29 44 -15
19 Amiens 23 28 4 11 13 31 50 -19
20 Toulouse 13 28 3 4 21 22 58 -36

29ème journée

29e journée, samedi 14/03/2020
Monaco St Etienne
Montpellier Marseille –
Paris SG Nice –
Bordeaux Rennes –
Lyon Reims –
Brest Lille –
Strasbourg Dijon
Nantes Nîmes
Toulouse Metz
Amiens Angers –

30ème journée

30e journée, samedi 21/03/2020
Lille Monaco –
St Etienne Strasbourg –
Rennes Lyon –
Nice Montpellier –
Angers Toulouse –
Nîmes Bordeaux
Reims Nantes –
Metz Brest –
Dijon Amiens
Marseille Paris SG 22/03

31ème journée

31e journée, dimanche 05/04/2020
Monaco Nantes –
Montpellier Lille –
Toulouse St Etienne
Strasbourg Angers –
Brest Marseille –
Bordeaux Reims –
Dijon Nice –
Amiens Rennes –
Lyon Nîmes 22/04
Paris SG Metz 22/04

32ème journée

32e journée, samedi 11/04/2020
Nantes Lyon –
Angers Paris SG –
Nice Strasbourg –
St Etienne Rennes –
Brest Monaco –
Metz Lille –
Marseille Dijon
Nîmes Montpellier
Reims Toulouse –
Bordeaux Amiens

33ème journée

33e journée, samedi 18/04/2020
Paris SG St Etienne
Monaco Bordeaux –
Lille Nice –
Toulouse Nantes –
Strasbourg Brest –
Rennes Metz –
Montpellier Reims –
Dijon Angers –
Amiens Nîmes
Lyon Marseille 19/04

34ème journée

34e journée, dimanche 26/04/2020
Lyon Monaco –
Rennes Strasbourg –
Marseille Nice –
Bordeaux Toulouse –
Reims Paris SG –
Nîmes Lille
St Etienne Angers –
Brest Montpellier –
Nantes Amiens
Metz Dijon

COUPE DE LA LIGUE 8° FINALE

NÎMES – ST-ÉTIENNE – Le 18 DÉCEMBRE 1 – 2

RETOUR SUR LA SAISON 2018/2019

CLASSEMENT DÉFINITIF 2018/2019

Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris SG 91 38 29 4 5 105 35 +70
2 Lille 75 38 22 9 7 68 33 +35
3 Lyon 72 38 21 9 8 70 47 +23
4 St Etienne 66 38 19 9 10 59 41 +18
5 Marseille 61 38 18 7 13 60 52 +8
6 Montpellier 59 38 15 14 9 53 42 +11
7 Nice 56 38 15 11 12 30 35 -5
8 Reims 55 38 13 16 9 39 42 -3
9 Nîmes 53 38 15 8 15 57 58 -1
10 Rennes 52 38 13 13 12 55 52 +3
11 Strasbourg 49 38 11 16 11 58 48 +10
12 Nantes 48 38 13 9 16 48 48 0
13 Angers 46 38 10 16 12 44 49 -5
14 Bordeaux 41 38 10 11 17 34 42 -8
15 Amiens 38 38 9 11 18 31 52 -21
16 Toulouse 38 38 8 14 16 35 57 -22
17 Monaco 36 38 8 12 18 38 57 -19
18 Dijon 34 38 9 7 22 31 60 -29
19 Caen 33 38 7 12 19 29 54 -25
20 Guingamp 27 38 5 12 21 28 68 -40

Mot(s)-clé(s) Sponsors :

Vous pouvez aussi rechercher Parmi les mots-clés