Nîmes-Olympique L1. Saison 2020/2021


Écrit ou actualisé le 19 octobre 2020 - Publié, le : - Catégorie(s) : NIMES-OLYMPIQUE. Football L1
Bientôt
À venir OU en ce moment : sorties, évènements qui vont avoir lieu dans le Gard. Retrouvez les évènements passés de cette année
Football
Le foot. NÎMES-OLYMPIQUE plus particulièrement. Le calendrier les résultats. Le classement
Sélection
Sorties : sélection d'évènements coups de cœur !

Loading❤️ Cet article dans votre bloc-notes.

Le calendrier, le classement – Matchs Aller-retour L1 football

Le football à Nîmes, c’est plus d’un siècle d’histoire. Crée en 1901 par Henri Monnier, le Sporting Club Nîmois fut l’un des piliers du football français. Il a participé en ce début du vingtième siècle au Championnat Union des Sociétés Françaises de Sports Athlétiques, en remportant même l’édition 1908 pour la zone Languedoc, puis éliminé cette même année en seizièmes de finale de la phase nationale par l’Olympique de Marseille (5-2). Il est cependant écrasé au niveau régional par l’Olympique de Cette, qui affiche sa suprématie six années durant. Avec la Première Guerre mondiale, le football français tombe dans un premier sommeil dont il ne sortira qu’avec les années 30.

Le calendrier Ligue 1 CALENDRIER 2020 – 2021 (Tous les clubs)

1ère journée

23 /08/2020

Mi-temps Nîmes 2 – Brest 0 : But pour Nîmes à la 8°, DENKEY, face au but ‘fusille’ le gardien après avoir  été  ‘royalement’ servi par MELING, une des recrues de N.O cette saison. Il s’annonce comme un très bon élément. C’est d’ailleurs lui, à la 31° qui marque le second but après que PHILIPPOTEAUX a effacé 2 brestois et servi MELING dans la surface. Celui-ci s’est décalé sur la gauche et a expédié le ballon hors de portée du gardien.

Pour l’instant, bon schéma tactique de N.O qui fait bloc avec des joueurs solidaires. Brest est dominé mais reste dangereux, surtout sur les coups francs…

69° But de PHILIPPOTEAUX, sur une magnifique passe de DENKEY, il efface son adversaire d’un crochet, se place sur son bon pied et marque un fort joli but ! 76° Brest joue à 10 après l’expulsion de CHARDONNET, suite à une vilaine faute sur DENKEY. 78°, sortie de MELING, très applaudi, remplacé par MIGUEL. 84°, but de KONÉ, sur un tir croisé, après une passe en profondeur de FERHAT.

Score final : NÎMES – BREST 4 – 0

Buts pour Nîmes : Ahoueke Denkey 8′ – Birger Meling 31′ – R. Philippoteaux 69′ – Moussa Koné 84′

    • 2e journée : 30 août  Nantes-Nîmes

2ème journée

Nîmes a perdu et cela n’aurait pas du arriver. Pas tant pour le fait que les Nantais ont été réduits à 10 à la 47° après l’expulsion logique d’une mauvaise faute de I. Louza sur Lucas DEAUX et l’expulsion, après une 2ème faute de Fábio à la 87° mais parce que les Nîmois ont bien joué. Cueillis à froid sur un corner à la 11°, les crocos ont encaissé un pénalty très discutable à la 27°, sans que cela ne reflète la physionomie de la partie. À la pause, la possession de balle était de 60% en faveur du Nîmes-Olympique. Être menés 2-0 à l’extérieur à la mi-temps, c’est toujours très difficile de revenir. Un magnifique but de FERHAT à la 57° donnait encore plus d’envie aux Nîmois tandis que le doute s’installait de plus en plus chez les Nantais.

Leur jeune gardien a réussi un match presque parfait et a empêché Nîmes d’obtenir le partage des points qui eut été des plus logiques tandis que gardien croco aurait pu marquer, se trouvant dans la surface adverse en position d’attaquant les 2 dernières minutes du temps supplémentaire ! Hélas, rien n’y a fait et ce sont les bretons (?) qui ont engrangé 3 précieux points.

NANTES – NÎMES 2 – 1

3ème journée

Bordeaux Lyon 0-0
Montpellier Nice 3-1
St Etienne Strasbourg 2-0
Lille Metz 1-0
Lorient Lens 2-3
Angers Reims 1-0
Dijon Brest 0-2
Monaco Nantes 2-1
Paris SG Marseille 0-1

NÎMES-RENNES 2-4

Buts pour Nîmes : A. Cubas 36′ – Z. Ferhat 55′
Buts pour Rennes : S. Guirassy 12′  39′ – Naif Aguerd 72′ – B. Bourigeaud 90′ +7

13′, ça commence encore mal pour les Nîmois ! But  de Guirassy, à l’entrée de la surface, d’une très belle frappe enroulée donne l’avantage à son équipe. Reynet s’est bien détendu mais la balle passe juste en dessous de la transversale. Rennes a dominé mais les crocos se sont montrés menaçants, hélas, les attaquants ont manqué d’efficacité, à l’image de Denkey pas très en verve hier.

36′ But de Cubas, d’un tir du gauche en demi-volée.  C’est un défenseur qui vient suppléer les attaquants Nîmois. Trois minutes plus tard, les Rennais se jouent des défenseurs Nîmois et Guirassy, sur une passe d’un partenaire, seul au point de pénalty,  fusille le portier des crocos.

55′ But de Ferhat, sur une passe de Meling, une action menée par les 2 meilleurs joueurs crocos sur le terrain. 72′ Rennes reprend l’avantage. 84′ Reynet sauve son équipe après un arrêt dans les pieds de Del Castillo. Il reste 5 minutes à jouer, du temps réglementaire accordé par l’arbitre. Les Nîmois poussent pour égaliser, Salin prend un carton jaune pour avoir tenté de gagner du temps et les joueurs seront sur le terrain 2 minutes de plus…. Nîmes aurait pu égaliser (aurait dû ?) mais, au contraire, c’est Bourigeaud qui scelle le sort du match à la 97′ ! Dommage !

Nîmes-Olympique n’a pas démérité mais est tombé sur plus fort. Un match gagné, 2 perdus, c’est peut-être ce qui attend les crocos durant la saison… À moins qu’un attaquant de talent ne soit recruté…

4ème journée

20/09/2020
Lens Bordeaux 2-1
Rennes Monaco 2-1
Nice Paris SG 0-3
Montpellier Angers 4-1
Strasbourg Dijon 1-0
Brest Lorient 3-2
Metz Reims 2-1
Nantes St Etienne 2-2
Marseille Lille 1-1

LYON – NÎMES 0-0

On a déjà vu des matchs plus passionnants ! Mais ne faisons pas la fine bouche, ramener un point de Lyon, c’est très bien.

La défense a bien tenu le choc et a fait bloc. Les Lyonnais n’ont jamais pu trouver la solution et leurs rares tentatives ont échoué. Nîmes aurait même pu gagner ce match. Visiblement venus pour – surtout – ne pas perdre, ils ont misé sur des contre-attaques qui auraient pu réussir si les crocos l’avaient plus joué collectif alors qu’ils ont opté pour des actions individuelles jamais réellement dangereuses, mise à part un bon tir de Ferhat et une transversale de Ripart.

Un attaquant est demandé à Nîmes de toute urgence… Et les crocos en feront souffrir beaucoup !

5ème journée

Dimanche 27/09/2020

Lille Nantes 2-0
St Etienne Rennes 0-3
Marseille Metz 1-1
Bordeaux Nice 0-0
Monaco Strasbourg 3-2
Dijon Montpellier 2-2
Angers Brest 3-2
Lorient Lyon 1-1
Reims Paris SG 0-2

NÎMES – LENS  1 – 1

But pour Nîmes : Z. Ferhat 87’

But pour Lens : 34’ I. Ganago

Depuis 4 matchs, les Nîmois peinent à inscrire des buts… Aujourd’hui, il aura fallu attendre les dernières minutes de jeu pour voir les crocos arracher le point du match nul. Il est vrai que les Lensois ont présenté un bloc solide qui a posé de grosses difficultés à leurs adversaires.

La ‘délivrance’ est venue de deux des meilleurs Nîmois sur le terrain : Ripart ayant profité d’une longue transversale précise a, sur le flanc gauche, débordé, un adversaire puis a centré en retrait pour Ferhat lequel a repris le ballon d’un joli tir du droit.

Cette égalisation était logique car même si les Lensois ont été supérieurs dans le jeu, les Nîmois ont fait preuve d’une belle abnégation à l’image de Ripart, Ferhat ou Meling (encore impeccable). Reynet a fait son job, comme d’habitude.

Lens n’a pas réussi à ‘tuer ‘ le match et Nîmes a eu le mérite, comme d’habitude aussi, de ne pas s’avouer vaincu. Pour cela, on doit les féliciter.

6ème journée

    • 6e journée, dimanche 04/10/2020
      Paris SG Angers 6-1
      Lens St Etienne 2-0
      Nice Nantes 2-1
      Strasbourg Lille 0-3
      Brest Monaco 1-0
      Bordeaux Dijon 3-0
      Metz Lorient 3-1
      Rennes Reims 2-2
      Lyon Marseille 1-1

Montpellier Nîmes 0 – 1

But pour Nîmes : Ripart 84′

Les Nîmois sont allés chercher leur seconde victoire de la saison là où peu de gens l’attendait ! Les crocos croquent les Montpelliérains, chez eux dans leur stade… vide

Ce huit-clos explique, en partie, le fait que le match a été assez terne. Par ailleurs, les Nîmois sont allé chercher l’adversaire assez haut, ce qui a contrarié le jeu de Montpellier. On s’acheminait tranquillement vers un match nul lorsque, sur le côté droit, Lucas Deaux adressait une passe à Ferhat lequel glissait un excellent ballon à Ripart qui se jetait et – avec lucidité –  éloignait le ballon du bout du pied à la droite du gardien lequel ne pouvait que constater les dégâts !

Ferhat et Ripart, le même tandem que lors du dernier match à Nîmes. Cette fois-ci les rôles ont été inversés entre passeur et buteur.

Prochain match… Paris viendra rendre visite aux Nîmois qui peuvent croire en  leurs capacités…

    • 7e journée, dimanche 18/10/2020
      Dijon Rennes 1-1
      Reims Lorient 1-3
      Marseille Bordeaux 3-1
      Strasbourg Lyon 2-3
      Monaco Montpellier 1-1
      Nantes Brest 3-1
      Angers Metz 1-1
      St Etienne Nice 1-3
      Lille Lens 4-0
  • Nîmes Paris SG    0 – 4        Vendredi 16 octobre 21:00

Buts pour PSG : Kylian Mbappe 32′,  83′ – A. Florenzi 77′ – Pablo Sarabia 88′

Déjà privés de Meling, Ferhat et Briançon, lesquels font partie des pièces essentielles de l’équipe, les Nîmois ont été obligés de jouer à 10 dès la 12ème minute après l’expulsion de Landre, coupable d’une faute stupide sur Rafinha… Dès lors, on ne donnait pas cher de la peau des crocos face à l’ogre Parisien.

Le PSG a pris l’avantage grâce à un but de l’inévitable Kylian Mbappe et si les Nîmois rentraient aux vestiaires avec un seul but d’écart, ils ne le devaient pas à Landre mais à leur gardien Reynet  qui a été encore impeccable.

Jouant à 10, on pourrait même dire à 9 car, comme trop souvent, un joueur de Nîmes a été aux abonnés absents et on peut s’étonner, encore une fois, d’avoir eu à attendre la fin du match pour le voir remplacé (85′)…

Dans ces conditions particulières, Nîmes a craqué à la 77′, même s’il n’y a jamais eu de suspense, avant que Paris n’enfonce le clou dans les 7 dernières minutes, chargeant ainsi la valise Nîmoise en peau de crocodile usée !

C’est dommage car cette équipe ( à un ou 2 éléments près )  est capable de réaliser de belles choses mais hier soir au moins, ce fut un combat d’un poids moyen contre un poids lourd !

CLASSEMENT L1 2020/2021

Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Lille 17 7 5 2 0 13 2 +11
2 Paris SG 15 7 5 0 2 16 3 +13
3 Rennes 15 7 4 3 0 15 8 +7
4 Nice 13 7 4 1 2 10 9 +1
5 Lens 13 7 4 1 2 10 10 0
6 Marseille 12 7 3 3 1 10 8 +2
7 Montpellier 11 7 3 2 2 13 9 +4
8 Monaco 11 7 3 2 2 10 9 +1
9 Lyon 10 7 2 4 1 10 7 +3
10 St Etienne 10 7 3 1 3 9 10 -1
11 Angers 10 7 3 1 3 8 15 -7
12 Bordeaux 9 7 2 3 2 7 5 +2
13 Brest 9 7 3 0 4 11 15 -4
14 Metz 8 7 2 2 3 7 7 0
15 Nantes 8 7 2 2 3 9 10 -1
16 Nîmes 8 7 2 2 3 9 11 -2
17 Lorient 7 7 2 1 4 12 14 -2
18 Strasbourg 3 7 1 0 6 6 16 -10
19 Reims 2 7 0 2 5 6 13 -7
20 Dijon 2 7 0 2 5 4 14 -10
    • 8e journée : 25 octobre

Rennes Angers 23/10
Lorient Marseille 24/10
Paris SG Dijon 24/10
Lens Nantes 13h00
Brest Strasbourg 15h00
Metz St Etienne 15h00
Bordeaux Nîmes 15h00
Montpellier Reims 15h00
Nice Lille 17h00
Lyon Monaco 21h00

      • 9e journée : 01 novembre N.O – Metz
      • 10e journée : 08 novembre N.O – Angers
      • 11e journée : 22 novembre Reims – Nîmes
      • 12e journée : 29 novembre Monaco – Nîmes
      • 13e journée : 06 décembre N.O – Nîmes
      • 14e journée : 13 décembre Lorient – Nîmes
      • 15e journée : 16 décembre N.O – Nice
      • 16e journée : 20 décembre St-Étienne – Nîmes
      • 17e journée : 23 décembre Nîmes – Dijon
      • 18e journée : 06 janvier Strasbourg – Nîmes
      • 19e journée : 10 janvier N.O – Lille
      • 20e journée : 20 janvier Marseille – Nîmes
      • 21e journée : 24 janvier N.O – Lorient
      • 22e journée : 31 janvier Angers – Nîmes
      • 23e journée : 03 février Paris – Nîmes
      • 24e journée : 07 février N.O- Monaco
      • 25e journée : 14 février Dijon – Nîmes
      • 26e journée : 21 février N.O – Bordeaux
      • 27e journée : 28 février N.O – Nantes
      • 28e journée : 07 mars Nice – Nîmes
      • 29e journée : 14 mars N.O – Montpellier
      • 30e journée : 21 mars Lille – Nîmes
      • 31e journée : 04 avril N.O – St-Étienne
      • 32e journée : 11 avril Brest – Nîmes
      • 33e journée : 18 avril N.O – Strasbourg
      • 34e journée : 25 avril Lens – Nîmes
      • 35e journée : 02 mai N.O – Reims
      • 36e journée : 09 mai Metz – Nîmes
      • 37e journée : 16 mai N.O – Lyon
      • 38e journée : 23 mai Rennes – Nîmes

CLASSEMENT L1 2019/2020

P Equipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris SG 68 27 22 2 3 75 24 +51
2 Marseille 56 28 16 8 4 41 29 +12
3 Rennes 47 27 14 5 8 33 24 +9
4 Lille 46 27 14 4 9 34 27 +7
5 Reims 41 28 10 11 7 26 21 +5
6 Nice 41 28 11 8 9 41 38 +3
7 Lyon 40 27 11 7 9 42 26 +16
8 Montpellier 40 27 11 7 9 35 29 +6
9 Monaco 40 28 11 7 10 44 44 0
10 Angers 39 28 11 6 11 28 33 -5
11 Strasbourg 38 27 11 5 11 32 32 0
12 Nantes 37 28 11 4 13 28 31 -3
13 Bordeaux 36 27 9 9 9 39 33 +6
14 Brest 34 28 8 10 10 34 37 -3
15 Metz 34 28 8 10 10 27 35 -8
16 Dijon 30 28 7 9 12 27 37 -10
17 St Etienne 29 27 8 5 14 28 44 -16
18 Nîmes 27 28 7 6 15 29 44 -15
19 Amiens 23 28 4 11 13 31 50 -19
20 Toulouse 13 28 3 4 21 22 58 -36

RETOUR SUR LA SAISON INACHEVÉE 2019/2020

 

RETOUR SUR LA SAISON 2018/2019

CLASSEMENT DÉFINITIF 2018/2019

Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris SG 91 38 29 4 5 105 35 +70
2 Lille 75 38 22 9 7 68 33 +35
3 Lyon 72 38 21 9 8 70 47 +23
4 St Etienne 66 38 19 9 10 59 41 +18
5 Marseille 61 38 18 7 13 60 52 +8
6 Montpellier 59 38 15 14 9 53 42 +11
7 Nice 56 38 15 11 12 30 35 -5
8 Reims 55 38 13 16 9 39 42 -3
9 Nîmes 53 38 15 8 15 57 58 -1
10 Rennes 52 38 13 13 12 55 52 +3
11 Strasbourg 49 38 11 16 11 58 48 +10
12 Nantes 48 38 13 9 16 48 48 0
13 Angers 46 38 10 16 12 44 49 -5
14 Bordeaux 41 38 10 11 17 34 42 -8
15 Amiens 38 38 9 11 18 31 52 -21
16 Toulouse 38 38 8 14 16 35 57 -22
17 Monaco 36 38 8 12 18 38 57 -19
18 Dijon 34 38 9 7 22 31 60 -29
19 Caen 33 38 7 12 19 29 54 -25
20 Guingamp 27 38 5 12 21 28 68 -40

Sponsors :